Comment faire baisser le prix de son assurance avec une DashCam ?

Comment faire baisser le prix de son assurance avec une DashCam ? Originaires de Russie, vous avez sûrement déjà vu ces caméras au travers de vidéos youtube ou de zapping à la télévision. Ces petites caméras se fixent au pare brise des véhicules et enregistrent la vue du conducteur tout au long du trajet. La […]

installer-dashcam-voiture

Comment faire baisser le prix de son assurance avec une DashCam ?

Originaires de Russie, vous avez sûrement déjà vu ces caméras au travers de vidéos youtube ou de zapping à la télévision. Ces petites caméras se fixent au pare brise des véhicules et enregistrent la vue du conducteur tout au long du trajet. La DashCam servait initialement à prouver la non responsabilité des conducteurs lors d’un accident, auprès de leurs assureurs. Les preuves vidéos servaient également à prouver les conditions météorologiques compliquées, ou bien l’état d’ébriété de l’autre conducteur impliqué. Donnant lieu à des scènes épiques.

Un autre phénomène appelé le Crash & Cash sévissait également, grâce à une législation laxiste. Certains automobilistes, mais aussi des piétons, faisaient en sorte de subir un “accident” très léger. De sorte à demander compensation et dédommagement. La Dashcam permettait de prouver la mauvaise foi de la victime, et donc de s’épargner procès et amendes.

La raison plus officieuse l’apparition de la Dashcam dans les années 90, était de pouvoir lutter contre la corruption policière et ses conséquences.

Dashcam : Quelle utilité et quel fonctionnement en France ?

Dash pour tableau, ici tableau de bord, et Cam pour caméra. Et ça peut parfois s’avérer plus qu’utile dans les circonstances d’un accident. Munie d’un capteur, elle écrase tous les éléments non importants de vos trajets. Pour ne conserver que ceux qui déclenchent le capteur gyroscopique : un arrêt trop brutal, un choc, un virage pris trop vite. 

L’une des premières utilités, c’est d’inciter tout conducteur avec qui vous avez eu un accrochage, à ne pas fuir ses responsabilités. En effet, assez visible sur le pare brise ou le tableau de bord, elle enregistre le champ de vision. Donc forcément la plaque d’immatriculation du véhicule devant vous, ou qui tente de s’enfuir. Pratique dans ces situations stressantes, durant lesquelles on n’a pas forcément le réflexe de prendre en note la plaque, ni encore moins le temps de le faire.

Une autre utilité, encore plus intéressante. C’est la possibilité de profiter de réductions sur la prime assurance, grâce à ce dispositif. Pour l’assuré, la dashcam est un témoin de tout ce qui peut arriver sur la route. De son côté, l’assureur bénéficie de gages de sûreté supplémentaires concernant la conduite du conducteur. Ce qui montre également son sens de la responsabilité et sa bonne foi. Ce pour quoi il propose des réductions allant jusqu’à 10% du contrat. 

Fin 2019, plus de 35 000 véhicules étaient déjà équipés du dispositif. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *