Voiture de Collection : Comment une voiture devient un modèle de collection ?

Voiture de Collection : Comment une automobile devient un modèle de collection ? Elles ont construit leur légende de véhicule mythique. Elles cultivent des interrogations qui les rend si remarquables. Une voitures change foncièrement de catégorie quand elle devient une voiture de collection. D’abord, dans les esprit. C’est un changement majeur, un prestige nouveau, qui […]

Véhicule de collection

Voiture de Collection : Comment une automobile devient un modèle de collection ?

Elles ont construit leur légende de véhicule mythique. Elles cultivent des interrogations qui les rend si remarquables. Une voitures change foncièrement de catégorie quand elle devient une voiture de collection. D’abord, dans les esprit. C’est un changement majeur, un prestige nouveau, qui marque. Il valorise des années de bon entretien et de conduite adaptée. Mais aussi de passion des belles choses qui durent. Ensuite, la catégorie change vraiment, d’un point de vue administratif aussi. 

Mais alors comment faire pour que sa voiture deviennent de collection ?

La règle est plutôt simple, du point de vue de l’administration. Passé les 30 ans d’exploitation du modèle, et les 30 ans de mise en circulation du véhicule, vous êtes éligible pour faire la demande. Il faut toutefois que la production du modèle soit arrêtée pour faire passer votre catégorie en véhicule de collection. Sinon, où est la collection ? 

Pour autant, dans l’esprit commun de la communauté des passionnés, ce n’est pas tout à fait pareil. Une voiture de collection n’est pas simplement un véhicule ancien qui a su résister au temps. Un véhicule de collection aura su marquer son temps, devenir emblématique. Un véhicule de collection aura ce charisme, cette dose de charme qui le distingue des autres. C’est ce qui va caractériser les mythiques 2CV de Citroën, la 300 SL de Mercedes ou les Maseratti GT 4200. 

Ce qui change quand un modèle devient une voiture de collection

Tout d’abord, c’est la valeur qui change. Quand un objet devient témoin d’un morceau d’histoire, il prend tout de suite une ampleur différente. Qu’elle soit privée ou commune, une voiture de collection est toujours une relique. Ce qui lui donne une valeur supplémentaire, sentimentale ou marchande. Car les collectionneur sont bien sûr aux aguets sur ces modèles rétro et classiques.

Ca bouge aussi sur la carte grise. Le champ “Z” de la carte gris peut alors porter la mention “Véhicule de Collection”, pour officialiser la chose. Et cela peut changer pas mal de chose concernant les assurances, les primes au bonus (qui valorisent le soin et l’entretien). Concernant les malus, une voiture de collection peut gagner quelques exonérations contre ses émissions parfois importantes.

Enfin, la plaque minéralogique d’une voiture de collection aussi devient extraordinaire. Elles sont effectivement le droit d’arborer des plaques d’immatriculation noires spéciales pour les véhicules de collection. Un nouveau signe distinctif, connu et reconnu entre passionnés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *