Salon de l’Automobile : Genève annule déjà son édition 2021

La raison est bien évidemment déjà connue. Alors que l’équipe du Salon de l’Automobile de Genève s’était battu becs et ongles pour que l’édition 2020 soit maintenue, elle baisse déjà pavillon pour 2021.  Le Comité et le Conseil de Fondation du Salon International de l’Automobile indiquent, dans un communiqué de presse, avoir “renoncé à organiser […]

Salon de l'Automobile

La raison est bien évidemment déjà connue. Alors que l’équipe du Salon de l’Automobile de Genève s’était battu becs et ongles pour que l’édition 2020 soit maintenue, elle baisse déjà pavillon pour 2021. 

Le Comité et le Conseil de Fondation du Salon International de l’Automobile indiquent, dans un communiqué de presse, avoir “renoncé à organiser une manifestation en 2021 pour des raisons évidentes”.

L’épidémie liée au virus du Covid-19, les différentes mesures sanitaires de confinement et la fermeture de nombreuses frontières auront eu raison de ce Salon de l’Automobile de Genève. On peut très fortement supposer que la non autorisation de sortie du territoire US a été un coup dur. En effet, de nombreux acheteurs de modèles d’exception nous viennent d’outre Atlantique.

Malgré tout, la peine est essentiellement présente chez nos passionnés européens de belles mécaniques. Cette Mecque de l’automobile intéressait plus d’un demi million de passionnés, de curieux, d’amoureux de moteurs et de carrosserie. 

Annulation du Salon de l’Automobile de Genève : les dessous de cette décision

Ce salon de l’automobile devait avoir lieu du 5 au 15 mars 2020. L’édition 2021, elle, n’avait pas encore arrêté de date. Et elle n’en arrêtera pas. Les causes annoncées ne sont finalement pas sanitaires. Les pouvoirs publics arguant une jugulation du virus, et les réouvertures des frontières abondent dans ce sens. D’autant que nous ne savons pas où nous en serons dans un an. 


Les causes mises en avant par les organisateurs sont financières. En effet, l’annulation tardive et en urgence de l’édition 2020 du salon de l’automobile de Genève avait engendré de nombreux frais. Tout comme la perte des frais déjà engagés. Pour le salon lui même, mais aussi pour les exposants. Et c’est aujourd’hui ce qui les poussent à favoriser une présence en 2022.

Les raisons sanitaires restent toutefois évoquées par l’organisation. Ils ne leur paraît pas raisonnable de faire s’agglutiner 600 000 personnes dans le Palexpo de Genève. Ce qui peut, effectivement se comprendre aujourd’hui. 

Pour faire face à cette difficulté économique, le Salon avait demandé au Canton de Genève une aide financière. Pour subvenir aux besoins urgents et relancer la machine. Le Canton a alors proposé un prêt à l’Organisation, car 600 000 visiteurs à Genève, c’est un beau coup de pouce pour l’économie locale. Mais le Salon de l’Automobile a dû se résoudre à le refuser.

Ce prêt avait pour condition de garantir l’édition 2021, ou bien de commencer à rembourser durant cette même année. Une condition que l’organisation a jugé trop déraisonnable à tenir. Certaines rumeurs ont alors parlé d’une volonté de vendre le Salon International de l’Automobile pour se relever des 10 millions d’euros de pertes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *