Pourquoi l’assurance auto est-elle obligatoire pour rouler sur la voie publique ?

L’assurance auto est l’un des trois documents impératif à avoir au volant. Ils vous seront systématiquement demandés lors d’un contrôle. L’assurance de votre véhicule, avec sa carte grise et votre permis de conduire. Si l’un des trois manque à l’appel, vous allez au devant de lourds sanctions. Concernant cette assurance, vous devez pouvoir présenter le […]

assurance auto

L’assurance auto est l’un des trois documents impératif à avoir au volant. Ils vous seront systématiquement demandés lors d’un contrôle. L’assurance de votre véhicule, avec sa carte grise et votre permis de conduire. Si l’un des trois manque à l’appel, vous allez au devant de lourds sanctions.

Concernant cette assurance, vous devez pouvoir présenter le petit papillon et le document vert. Celui-ci est rattaché à votre carte grise, votre numéro d’immatriculation, et donc votre plaque d’immatriculation

Ce papillon est donc ici pour témoigner que vous êtes bien couvert en cas d’accident. Que vous avez signé un contrat d’assurance auprès d’un professionnel. Un professionnel qui pourra prendre en charge les dépenses liées aux conséquences de l’accident notamment. 

Cette obligation date du 27 janvier 1958. Elle oblige tout véhicule motorisé à souscrire à un contrat d’assurance. Suite logique à l’arrivée en masse de l’automobile sur les marchés français. Le recrudescence d’accidents avait poussé les pouvoirs publics à la réaction. Alors que les premières assurances voyaient le jour, l’Etat leur a donné un sacré coup de pouce. En les rendant obligatoire, il ouvrait un marché déjà intéressant.

Que dire aujourd’hui, quand on compte environ 86% de foyers équipés d’au moins une voiture. 

Petit point intéressant : Tout véhicule doit être assuré. Et si toutes les assurances refusent votre dossier, vous pouvez vous adresser au Bureau Central de Tarification. Celui-ci trouvera un contrat d’assurance pour vous

Plusieurs types d’offres pour mon assurance auto

La version obligatoire est évidemment l’assurance au tiers. La base de tout. Cette assurance permet de couvrir les dégâts que vous faîtes subir à quelqu’un. Elle couvre les frais de réparation du véhicule que vous endommagez. Mais également les frais de santé potentiellement occasionnés. Bref, tous les dégâts causés à des tiers. 

Cette assurance, finalement, vous protège aussi. Les dommages aux véhicules se comptent souvent en centaines ou en milliers d’euros. Cette assurance, contre une cotisation mensuelle, prend ces frais à sa charge lorsqu’il y en a. Sans parler des frais de santés ou dommages & intérêts dans le cadre d’accident plus grave. L’assurance, même au tiers, vous protège donc bien. En couvrant ces fortes dépenses, souvent impossible à assumer par un seul individu. 

Les assurances tous risques, coûtent généralement plus cher. Toutefois, elles couvrent également les frais de votre véhicules, même si vous êtes responsable de l’accident. 


Le prix de ces assurances oscille bien sûr selon l’offre souscrite, mais également les régions de France. On ne paye pas la même mensualité d’assurance à Marseille ou à Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLACK FRIDAY