Comment réussir son créneau en 3 étapes ? 🆘

Réussir son créneau, une épreuve redoutée pour les apprentis conducteurs le jour fatidique de l’examen. Et s’il est moins stressant en conditions normales, cela reste un exercice périlleux.  L’expérience est nécessaire et fondamentale pour réussir son créneau. Et ce, bien que la manœuvre ne soit pas forcément des plus compliquées. Tout réside dans le jugé […]

Comment réussir son créneau en 3 étapes

Réussir son créneau, une épreuve redoutée pour les apprentis conducteurs le jour fatidique de l’examen. Et s’il est moins stressant en conditions normales, cela reste un exercice périlleux. 

L’expérience est nécessaire et fondamentale pour réussir son créneau. Et ce, bien que la manœuvre ne soit pas forcément des plus compliquées. Tout réside dans le jugé et la maîtrise de son véhicule, que l’on améliore avec la pratique. 

Les prérequis et les bases pour réussir son créneau les yeux fermés !

Rappelons-le, le créneau est une des 3 manœuvres pour se garer. D’ailleurs, on la voit souvent comme la manœuvre la plus compliquée. Aussi, pour la mener à bien, autant s’épargner tout stress superflu. Notamment, en se donnant le temps de bien faire les choses.

Il est donc important de signaler le plus tôt possible son intention de se garer. Vous pouvez ainsi déclencher votre clignotant avant même de dépasser la place que vous visez. S’il y a un véhicule derrière vous, il devrait ralentir voire s’arrêter pour vous laisser manoeuvrer. 

Profitez-en pour vous assurer que l’espace est suffisamment grand pour vous y arrêter. 

Les 3 étapes pour réussir son créneau facilement

Bien se positionner

Après avoir signalé votre volonté de vous arrêter, dépassez la place. Vous pouvez aller jusqu’à ce que votre pare-choc arrière soit au même niveau que celui de la voiture derrière laquelle vous allez vous garer. Pour ce qui est de l’espace latéral, plus vous en avez, mieux c’est. On peut estimer que 50 cm est un bon minimum. Plus près, le créneau sera moins confortable à réaliser

Braquer et reculer doucement

Que vous fassiez un créneau à gauche ou à droite, la manœuvre ne change pas. Commencez par braquer votre volant. C’est-à-dire, tournez au maximum. Et reculez jusqu’à ce que votre rétroviseur soit sur la même ligne que le pare choc arrière du véhicule. Ou du bord du trottoir si le cas échéant.

Contre-braquer et glisser dans l’espace

Tournez vos roues à l’opposé de l’axe qu’elles avaient pris sur le premier mouvement. Pour préserver vos axes, préférez le faire à très faible vitesse qu’à l’arrêt complet. Ajustez selon la situation, tout en reculant doucement. Répétez le mouvement jusqu’à être bien installé dans votre place.

Vérifiez que vous n’êtes pas trop près des bords.

Remettez vos routes droites.

Rentrez votre rétroviseur.

Arrêtez le moteur.

Le créneau est évidemment plus simple avec un radar ou une caméra de recul, mais tout le monde ne dispose pas forcément de ces équipements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *