Le cycle de vie d’une plaque d’immatriculation en 5️⃣ étapes 🎟

Le cycle de vie d’une plaque d’immatriculation n’est plus ce qu’il était ! Terminé le direct fonderie voiture casse ! Ce fonctionnement ne marche plus avec les contraintes écologiques. Aussi parce qu’il faut préserver les ressources en matière première. Enfin, dans l’objectif de réduire notre empreinte environnementale, il a fallu changer les rouages du mécanisme. […]

cycle de vie d'une plaque d'immatriculation

Le cycle de vie d’une plaque d’immatriculation n’est plus ce qu’il était ! Terminé le direct fonderie voiture casse ! Ce fonctionnement ne marche plus avec les contraintes écologiques. Aussi parce qu’il faut préserver les ressources en matière première. Enfin, dans l’objectif de réduire notre empreinte environnementale, il a fallu changer les rouages du mécanisme.

La Fabrication de la plaque

Certaines étapes du cycle de vie d’une plaque d’immatriculation restent obligatoires. On ne peut évidemment pas se passer de matière première. En effet, les plaques recyclées plus tard ne suffisent pas à couvrir tous les besoins. 

D’une part, parce que le parc automobile continue de grossir au niveau mondial.

D’autre part, parce que les matériaux utilisés évoluent. Nous mêmes, utilisons un alliage de plexi cristal innovant, qui dure plus longtemps. Un matériau qui n’a pas atteint la limite de sa première vie, que nous n’avons pas encore eu l’occasion de recycler.

Le Transport de la plaque vers le centre de distribution

Vient ensuite l’étape d’acheminement des plaques d’aluminium, de plexiglass, ou de plexi cristal. Acheminement dans les centres et entreprises qui vont les détailler et les distribuer.

Seule nuance ici, tout le monde ne travaille pas de la même façon. La matière peut être envoyée déjà détaillée à la bonne taille. 

Ou bien acheminée en grosses plaques découpées à l’unité dans les ateliers. C’est ainsi que nous travaillons chez Mesplaques.fr.

L’Impression du numéro d’immatriculation et de la personnalisation

Une fois la plaque détaillée, il faut y apposer les informations que vous nous aurez transmises. 

Pour une plaque homologuée, le numéro d’immatriculation & les euro bandes.

Pour une plaque personnalisée, tout ce que votre créativité aura voulu ! Des logos, des images, des fonds, bref, c’est à cette étape que la magie opère dans l’atelier !

Depuis peu, vous pouvez d’ailleurs nous demander d’imprimer un fond pour l’arrière plaque ! Particulièrement sympa pour les motos, en personnalisé, mais aussi en homologué.

La Pose & l’utilisation

Une fois la plaque reçu, la plaque est posée puis utilisée. Et là, ça peut être long. Avec le système SIV, la plaque durera aussi longtemps que la voiture. Sauf choc, déformation ou casse évidemment.

La revalorisation et recyclage, la dernière phase du cycle de vie d’une plaque d’immatriculation

Plutôt que de finir à la casse, la plaque est aujourd’hui quasi totalement revalorisée. Les éléments consommables, l’encre principalement, sont éliminés. Le recyclable, la matière première, est traitée pour retrouver son état originel. Dès lors, elle est réintroduite à la phase du façonnage pour être redistribuée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *