Rechapage de Pneu : Comment ça marche ? ♻️⚙️

Le rechapage de pneu est une technique qui se développe dans l’industrie automobile depuis quelques temps maintenant. Un éveil certain auprès de consommateurs sur la question, mais des balbutiements en termes de parts de marché. Une technique assez complexe finalement qui permet de ressortir des pneus rechapés. Procédé que nous allons vous détailler ! Les […]

Le rechapage de pneu est une technique qui se développe dans l’industrie automobile depuis quelques temps maintenant.

Le rechapage de pneu est une technique qui se développe dans l’industrie automobile depuis quelques temps maintenant. Un éveil certain auprès de consommateurs sur la question, mais des balbutiements en termes de parts de marché.

Une technique assez complexe finalement qui permet de ressortir des pneus rechapés. Procédé que nous allons vous détailler !

Les 🔟 étapes du rechapage de pneu 

  1. La récolte de pneus à rechaper. Cela passe par quelques intermédiaires. Des garages auto, des concessions. Cela peut être aussi des casses parfois. Mais d’où que cela provienne, la traçabilité est obligatoire avec l’enregistrement informatique du pneu.
  2. L’inspection. La phase où l’on observe le degré de dégradation du pneumatique, avant de le reconditionner. Cette étape se fait à l’œil humain expert, mais aussi grâce à des détecteurs de déformations.
  3. La Shearographie, cette étape inconnue. Mais finalement très proche de la précédente. Un dernier détecteur vient contrôler les épaisseurs du pneu pour isoler des imperfections invisibles à l’œil nu. 
  4. L’étape du râpage à commande numérique. Une vision particulièrement satisfaisante, d’une râpe qui élimine l’excédent de colle ou de gomme sur la bande de liaison. Comme une ponceuse, pour avoir un pneu ultra lisse.
  5. La Suppression des lésions. Un travail manuel pour éliminer les impacts ou lacérations de la bande profonde du pneu. Une étape qui affine le travail de la râpe à commande numérique. 

    Une fois dénudé, il faut rénover le pneu à rechaper.


  6. Sixième étape, la réparation norme ECE 109. On vient apposer de petits pansements de colle pour gommer les cicatrices liées à l’étape précédente. Cela permet donc d’avoir un pneu parfaitement lisse. Sans imperfections, cela permettra une meilleure adhérence de la bande de liaison.
  7. L’application bande de liaison justement, sert d’intermédiaire pour la bande de roulement. Pour donner son épaisseur au pneu, et assurer sa solidité dans le temps.
  8. L’Application bande de roulement redonne vie au pneu, en lui redonnant un aspect neuf. La bande de roulement, c’est la bande crantée en contact avec le bitume. A ce stade, le pneu a l’air comme neuf.
  9. Mais il ne l’est que d’apparence. La mise sous enveloppe sous vide permet de passer le tout en cuisson. Un procédé aussi technique, qui fait fondre les colles sans abîmer les caoutchoucs. En sortant, le pneu est vraiment comme neuf, plus uniquement d’apparence. 
  10. Dernière étape, l’inspection finale et le test. Evidemment, avant d’être recommercialisé et remis en circulation, la qualité du rechapage de pneu est vérifiée. Notamment par un test en conditions réelles.

Dès lors que le test est validé, le pneu identifié peut être remis en vente. Et avant de l’acheter, pensez à bien peser les avantages et inconvénients du pneu rechapé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *