Immatriculer son speed bike : Comment ça marche ? 🚲💨

Comment immatriculer son speed bike ? DĂ©jĂ , est-ce que l’administration est prĂŞte Ă  gĂ©rer cette question ? En effet, on sait que ce phĂ©nomène est très rĂ©cent. Tout comme on connaĂ®t la lourdeur des Ă©volutions lĂ©gislatives. Eh bien, cher propriĂ©taire de speed bike, vous avez de la chance. L’administration propose dĂ©jĂ  des solutions pour votre […]

immatriculer son speed bike

Comment immatriculer son speed bike ? Déjà, est-ce que l’administration est prête à gérer cette question ? En effet, on sait que ce phénomène est très récent. Tout comme on connaît la lourdeur des évolutions législatives. Eh bien, cher propriétaire de speed bike, vous avez de la chance. L’administration propose déjà des solutions pour votre petite fusée nouvellement acquise !

Pour commencer, vous connaissez peut-ĂŞtre le speed bike sous un autre nom. Le V.A.E. Le vĂ©lo Ă  assistance Ă©lectrique. Pour autant, on fera des diffĂ©rences Ă  l’intĂ©rieur mĂŞme de la catĂ©gorie des vĂ©los Ă  assistance Ă©lectrique. 

En effet, cela dĂ©pendra de la vitesse maximum atteignable, et du nombre de watts dans le moteur. Pour un vĂ©lo qui ne peut dĂ©passer les 25 km/h, on parlera bien d’un vĂ©lo. Au-dessus, on passe dans la catĂ©gorie des cyclomoteurs. 


Quant au moteur électrique, la limite se trouve aux 250 watts. En dessous, on reste un vélo qui peut emprunter les pistes cyclables sans plaque. A partir de 250w, le véhicule est considéré comme un cyclo, au même titre qu’un scooter thermique de moins de 50 cm3. Par conséquent, ce véhicule ne pourra plus rouler sur la piste cyclable. Il devra emprunter la voie publique, avec les voitures. Il devra aussi être équipé d’une plaque d’immatriculation cyclo. Homologuée évidemment.

Les démarches pour immatriculer son speed bike

Elles sont finalement les mĂŞmes que pour un cyclomoteur classique. Vous devez vous munir des documents suivants :

  • Pièce d’identitĂ©
  • Justificatif de domicile (et attestation sur l’honneur de votre hĂ´te si vous ĂŞtes hĂ©bergĂ©s)
  • Demande de certificat d’immatriculation (Cerfa 13 750 *3) dĂ»ment complĂ©tĂ©
  • Certificat d’acquisition du speed bike (facture ou preuve d’achat)
  • Certificat de conformitĂ© aux normes europĂ©ennes (normes CE), fourni par le vendeur

Vous pouvez ensuite envoyer ces documents dans votre dossier à l’ANTS. Depuis peu, vous pouvez aussi passer par Simplimmat pour immatriculer tout véhicule, dont votre speed bike.

Une fois votre speed bike immatriculĂ©, vous pouvez emprunter la voie publique. Et vous devrez suivre les mĂŞmes règles que les autres usagers en deux roues. 

En effet, vous devrez adopter les Ă©quipements obligatoires pour les motards. Entre autres, casque et gants par exemple.

En matière de stationnement, les speed bikes se retrouvent aussi dans la cour de grands. Les textes de lois vous obligent par exemple Ă  vous garer sur les places standard. Et non plus sur les parkings pour vĂ©lo. Bien que, les forces de l’ordre pourraient bien ĂŞtre plus tolĂ©rantes selon les municipalitĂ©s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *