Downsizing moteur : Quelle est cette nouvelle mode constructeur ? đŸ€

Le downsizing traduit en français, ça donne la rĂ©duction de la taille. C’est la mĂȘme chose pour le downsizing moteur. Il s’agit d’en baisser la taille, de la cylindrĂ©e notamment, sans trop toucher aux performances. Pourtant, il ne s’agit pas tant d’une nouvelle mode que d’une tendance de fond. Cela fait plusieurs annĂ©es maintenant que […]

downsizing moteur

Le downsizing traduit en français, ça donne la rĂ©duction de la taille. C’est la mĂȘme chose pour le downsizing moteur. Il s’agit d’en baisser la taille, de la cylindrĂ©e notamment, sans trop toucher aux performances. Pourtant, il ne s’agit pas tant d’une nouvelle mode que d’une tendance de fond. Cela fait plusieurs annĂ©es maintenant que les moteurs tendent Ă  se rĂ©duire.

Et pour le coup, ça s’entend. Mettre des moteurs plus petits tout en gardant la mĂȘme puissance, quelle aubaine. C’est l’occasion de dessiner des vĂ©hicules plus petits, compacts et citadins. Bref, dans l’air du temps. On baisse ainsi Ă©galement le poids du vĂ©hicule, et donc l’effort pour le mettre en mouvement.

Le downsizing moteur, c’est aussi rĂ©cupĂ©rer cet espace pour d’autres Ă©lĂ©ments. Une batterie mieux insĂ©rĂ©e, un radiateur plus performant. Le cours de l’histoire automobile est ainsi. Des moteurs Ă©normes pour peu de performances. Que l’on optimise petit Ă  petit pour avoir des performances efficientes. Et, certains pourraient dire que l’on tombe aujourd’hui dans le downsizing moteur Ă  outrance

C’est donc plutĂŽt la dĂ©mocratisation du terme qui donne cette impression de mode. Les techniques existent depuis quelques annĂ©es dĂ©jĂ .

Quelles limites pour le downsizing ? 

La limite, les moteurs downsizĂ©s sont Ă©conomiques uniquement en cas de conduite souple. Alors qu’une conduite sportive va faire exploser la consommation. Car le moteur devra tourner plus vite et plus fort, absorbant moins facilement l’effort qui lui est demandĂ©.

Le lien est donc vite fait. Une hausse de la consommation de carburant a des consĂ©quences directes. Cela implique donc plus d’émissions de COÂČ et une pollution plus forte, dans une grande majoritĂ© des cas. 

Ce qui pose problĂšme Ă  l’heure oĂč Paris passe en Crit’Air 4 par exemple.

Le dernier point, globalement moins exprimĂ©. Le manque de recul empĂȘche le terrain de parler. Mais en thĂ©orie, le calcul est simple. Une cylindrĂ©e plus petite met le moteur Ă  plus rude Ă©preuve. Pas forcĂ©ment top Ă  long terme.

Quel avenir pour le downsizing moteur face aux moteurs Ă©lectriques ou au rightsizing ?

Pour le coup, le downsizing a un peu d’avenir dans l’électrique. Les technologies de batteries n’ont pas encore atteint leur maximum. Il se pourrait donc que les optimisations Ă  venir permettent une augmentation des performances. Ou une rĂ©duction des ressources pour une mĂȘme performance. 

Quant au rightsizing (soit la juste taille), c’est un peu le contre pied. Contre pied choisi par Mazda, Audi & Volkswagen. De convenir d’une taille dite idĂ©ale pour rĂ©pondre Ă  un type de vĂ©hicule et Ă  un usage. Pour avoir les avantages du downsizing, sans ses inconvĂ©nients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *