Infraction sur la voie publique : Toulouse traque les plaques d’immatriculation avec ses nouvelles caméras de surveillance 📹

L’infraction sur la voie publique revêt de nombreux habits. Et de nombreuses se commètent pendant que nous sommes en train de conduire. Téléphone au volant pour le plus commun. Circulation sur voie de bus, feu rouge grillé pour les plus urbains. Aussi, les forces de l’ordre continuent de sanctionner des conducteurs pour défaut de ceinture […]

Infraction sur la voie publique caméra vidéo surveillance Toulouse

L’infraction sur la voie publique revêt de nombreux habits. Et de nombreuses se commètent pendant que nous sommes en train de conduire. Téléphone au volant pour le plus commun. Circulation sur voie de bus, feu rouge grillé pour les plus urbains. Aussi, les forces de l’ordre continuent de sanctionner des conducteurs pour défaut de ceinture de sécurité.

Alors que les anciennes générations de vidéo verbalisation ne ciblaient que le stationnement gênant, la donne évolue. Aujourd’hui, la gamme d’infractions verbalisées s’étoffe. 

Toutefois, la direction choisie par les élus toulousains semble claire. L’idée n’est pas d’atteindre un quelconque quota, mais bien de fluidifier la circulation dans l’agglomération de plus de 500 000 habitants recensés en 2021. Enfin, un des enjeux majeurs reste la traque aux comportements risqués, et au bon partage de la voie publique.

Mises en place depuis quelques semaines et opérationnelles au 5 janvier 2022, les toulousains peuvent déjà se faire un avis sur l’application de ces directives. 

L’infraction sur la voie publique représente 10 000 PV en un an rien qu’à Toulouse

Aujourd’hui les forces de l’ordre de la Ville Rose remplissent plus de 10 000 procès verbaux. En un an. Soit presque une trentaine par jour. 

Et c’est la police municipale qui notifie ces infractions. On peut donc aisément croire que de nombreuses autres passent entre les mailles du filet. Les policiers municipaux sont rarement les plus nombreux dans les villes préfectures, et de nombreuses autres tâches leur incombent. 

Et pour augmenter l’efficacité des contrôles des infractions, la municipalité toulousaine s’est dotée de 470 nouvelles caméras. Braquées sur la voie publique.

Des caméras capables d’identifier véhicules légers, camions, motos ou autres speedbikes dès lors qu’ils sont immatriculés


La force du dispositif, comparée aux hommes et aux femmes de la police municipale, est aussi de pouvoir fonctionner 24h sur 24, et 7jours sur 7. Alors que deux agents peuvent surveiller de nombreuses artères de la ville de Toulouse en temps réel, les bandes sont également enregistrées. Ce qui permet à la police de mieux détecter les délits de fuite en identifiant l’immatriculation du véhicule qui refuse d’obtempérer par exemple.

La surveillance de toute infraction sur la voie publique se fait aujourd’hui par caméra. Toutefois l’envoi des contraventions reste humain, et peut souffrir de quelques erreurs. 
Rappelez-vous alors que vous pouvez contester un PV avant de le payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soldes Hiver -15% v2