Plaque personnalisĂ©e : Robert Lewandowski fait parler de lui et de ses Bentley’s 🔰

Robert Lewandowski est un footballeur polonais qui Ă©voluait en allemagne avec une plaque personnalisĂ©e Ă  son nom. Certains de nos passionnĂ©s de moteurs et de mĂ©canique ici s’intĂ©ressent peut-ĂȘtre au football. Vous savez donc peut-ĂȘtre que ce cher Robert a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© de Munich Ă  Barcelone.  Et que le footballeur a donc acquis une nouvelle […]

Plaque personnalisée Robert Lewandowski Bentley

Robert Lewandowski est un footballeur polonais qui Ă©voluait en allemagne avec une plaque personnalisĂ©e Ă  son nom. Certains de nos passionnĂ©s de moteurs et de mĂ©canique ici s’intĂ©ressent peut-ĂȘtre au football. Vous savez donc peut-ĂȘtre que ce cher Robert a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© de Munich Ă  Barcelone. 

Et que le footballeur a donc acquis une nouvelle propriĂ©tĂ© dans laquelle il a fait importer toutes ses voitures, et notamment deux magnifiques Bentley. L’une d’entre elles, la verte,  porte d’ailleurs l’immatriculation : “ M RL 9999”. Soit une plaque personnalisĂ©e, comme le dĂ©partement transport et voie publique l’y autorise. 

Par ailleurs, le modĂšle allemand permet une certaine latitude. Chaque citoyen peut personnaliser sa plaque comme il l’entend. Si tant est qu’il respecte le modĂšle suivant : 

  • Une lettre reprĂ©sentant l’identifiant rĂ©gional. Ce caractĂšre ne peut pas ĂȘtre personnalisĂ©. Dans le cas de Lewandowski, le M reprĂ©sente Munich
  • Les signes visuels qui vont avec le caractĂšre rĂ©gional. Un sigle qu’on ne peut donc pas personnaliser.
  •  Deux lettres, Ă  la discrĂ©tion du propriĂ©taire du vĂ©hicule. Simplement, certaines associations de lettres sont interdites par le gouvernement allemand. (Par exemple : HH ou SS).
  • 4 chiffres pour une combinaison de 1 ou 0000 Ă  9999.

Une plaque personnalisée allemande à changer rapidement sous peine de contravention !

Le joueur polonais avait donc immatriculĂ© ses vĂ©hicules en allemagne. DorĂ©navant, il les utilise sur le territoire espagnol. Ce qui a eu le don d’étonner spectateurs et employĂ©s du club sur le parking du centre d’entraĂźnement. Bien qu’aprĂšs un dĂ©lai si court, rien d’étonnant Ă  ce que cela attise les curiositĂ©s. D’autant que l’administration ibĂ©rique n’autorise pas les numĂ©ros des plaques d’immatriculation espagnoles personnalisĂ©s.

Aussi, cela ne constitue pas vraiment un problĂšme, tant que cela reste temporaire. En effet, la situation ne peut pas durer dans le temps puisque Robert Lewandowski a signĂ© un contrat de longue durĂ©e. Ce qui va mĂ©caniquement lui donner le statut de rĂ©sident. L’obligeant ainsi Ă  adopter des plaques espagnoles.

En effet, les plaques d’origines Ă©trangĂšres ne fonctionnent pas bien avec les systĂšmes nationaux de suivi des immatriculations. Ce qui laissera un dĂ©lai de 30 jours Ă  notre footballeur pour rĂ©gulariser sa situation.  

Enfin un fait divers dans lequel un footballeur n’est pas incriminĂ© pour dĂ©faut de plaque d’immatriculation comme Paul Pogba. Ni pour perte de permis comme Marco Brozovic, un vice champion du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *