Demandes d’Immatriculation : où en sommes nous avec l’arrivée du Covid-19 ?

Période floue et compliquée pour l’immatriculation de tous les véhicules. Tous les services administratifs français non essentiels tournent au ralenti. Et les si les ressources sont mobilisées, elles ne sont pas tournées vers l’immatriculation de nouveaux véhicules.  Cette période de confinement n’est pas non plus propice à l’achat de nouveaux véhicules. Ce qui, finalement, assure […]

Demandes immatriculation covid 19

Période floue et compliquée pour l’immatriculation de tous les véhicules. Tous les services administratifs français non essentiels tournent au ralenti. Et les si les ressources sont mobilisées, elles ne sont pas tournées vers l’immatriculation de nouveaux véhicules. 

Cette période de confinement n’est pas non plus propice à l’achat de nouveaux véhicules.

Ce qui, finalement, assure un certain équilibre entre les véhicules déjà achetés en cours d’immatriculation.

Il faut aussi regarder du côté des valeurs en bourse de toutes les industries. De nombreuses industries ont perdu la confiance du marché, et c’est aussi vrai pour le secteur automobile. 

La valeur boursière, les ventes et les flux sont en forte baisse. Pour de nombreux véhicules, certains pièces commençaient à se faire attendre puisque leur production se faisait en Chine. Ce qui a provoqué, depuis plusieurs mois déjà, une baisse progressive de l’activité. 

La seule, du moins l’une des seules bonnes nouvelles liée à cette crise est sûrement l’abaissement du coût du carburant. Une baisse jusqu’à un niveau que l’on n’avait plus atteint depuis au moins 3 ans. 

Les réactions du monde de l’automobile

En terme de communication, c’est l’opportunité pour beaucoup d’entreprises de témoigner leur soutien et leur respect des règles sanitaires. Et si le monde de l’automobile ne déroge pas, encore, à la règle, la palme de la créativité revient sûrement à Audi. La firme allemande nous a proposé un court spot dans lequel les anneaux du logo se séparent. Mercedes Benz n’est pas en reste avec un logo revisité pour l’occasion.

Logo Mercedes Benz adapté au Covid-19 et au confinement

Pour le reste, le fonctionnement des concessions et des garages est aussi impacté. D’abord, les services commerciaux sont fermés sur la quasi totalité du parc concessionnaire français. Un gros coup de frein sur toute l’activité. Pour ce qui est des services de réparations, ils sont encore fonctionnels, mais clairement ralentis, oeuvrant à effectifs réduits. 

Les firmes françaises Dacia et Renault assurent d’ailleurs réparer les véhicules dont les réparations sont nécessaires directement, et décaler les prestations de révisions. 

Mais si les commerces physiques ont été fermés par le décret du Premier Ministre français, certaines boutiques en lignes peuvent encore répondre à la demande et acheminer des pièces. Pour de la maintenance ou de la réparation. Là aussi, les conditions de livraisons ont été adaptées au contexte sanitaire pour ne prendre aucun risque. 


Du côté de MesPlaques.fr, notre chaîne d’approvisionnement et de distribution nous permet d’assurer que la période de confinement ne perturbe aucunement le bon fonctionnement de notre service, ni l’acheminement de vos plaques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *