Permis Moto : Ce qui a changé avec le confinement

Alors que les examens du permis reprennent depuis peu en France, la question reste présente. Pour une petite remise en contexte, le permis moto venait de changer de formule quand nous avons été confinés chez nous. Le permis A2 évoluait depuis ce 1er Mars. C’est principalement l’obtention du permis qui est impactée, mais ce permis […]

permis moto Harley

Alors que les examens du permis reprennent depuis peu en France, la question reste présente. Pour une petite remise en contexte, le permis moto venait de changer de formule quand nous avons été confinés chez nous. Le permis A2 évoluait depuis ce 1er Mars. C’est principalement l’obtention du permis qui est impactée, mais ce permis est nécessaire pour effectuer la demande de carte grise. En clair, si les permis moto ont toujours été plus compliqués à obtenir que les autos, ce nouveau A2 semble vraiment changer de braquet. 

Les changements se mesurent sur 3 points : 

  • Une épreuve théorique avec un code spécifique moto (ETM) qui intègre au code généraliste de nouvelles questions concernant les fiches moto.
  • Une épreuve plateau plus compacte. Le futur pilote devra passer les épreuves de lenteur, rapidité et freinage d’une seule traite. En contrepartie, il aura le droit de poser trois fois le pied, contre deux jusqu’à maintenant. La partie lente passe de 20 à 14 secondes.
  • Une épreuve de circulation plus dense et plus longue. Le temps de conduite en contexte de circulation normale passe de 20 à 45 minutes. Le calcul des points évolue aussi, puisqu’il faudra compter 21 points sur 27 pour décrocher le sésame, quand 17 points suffisaient il y a encore quelques temps. 

Ce changement de format a d’ailleurs déjà entraîné un court temps de gel des passages de permis pour permettre une bonne mise en place. 

Ce que le confinement a bousculé sur le permis moto

L’arrivée du covid-19 et du confinement aura entraîné un nouveau gel des passages de permis. De l’ordre de quelques semaines. Les moto écoles auront su s’adapter aux contraintes sanitaires, mais les dates de passage ont réellement posé problème. Notamment sur le maintien à niveau des élèves prêts à passer. 

On observe donc une baisse significative des permis motos octroyés depuis le 15 mars 2020, et le début du confinement le lendemain. Il en va de même pour les demandes d’immatriculation moto, et donc les demandes de plaques minéralogiques pour les 2 roues. Une situation qui revient à la normale depuis le début du déconfinement, mais suivie de près par les acteurs du milieu.

Pour relancer l’activité et booster les ventes de motos, les offres promotionnelles et les remises commerciales pleuvent. Et la palme de la meilleur offre revient sûrement à Harley-Davidson. La légendaire firme de Milwaukee propose de payer le permis moto des candidats. Tous ? Malheureusement non. Uniquement aux candidats qui font l’acquisition d’une Harley. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *