Quand changer de voiture ?

C’est la question qui revient quand on a déjà roulé quelques kilomètres avec son véhicule. Quand changer de voiture ? On associe aussi parfois cette volonté à la saison.  Noël, moment des gros cadeaux pour bien démarrer l’année civile. Mais c’est généralement plutôt pour les autres que l’on fait des cadeaux. Septembre, la rentrée, le […]

Quand changer de voiture

C’est la question qui revient quand on a déjà roulé quelques kilomètres avec son véhicule. Quand changer de voiture ? On associe aussi parfois cette volonté à la saison. 

Noël, moment des gros cadeaux pour bien démarrer l’année civile. Mais c’est généralement plutôt pour les autres que l’on fait des cadeaux.

Septembre, la rentrée, le temps du renouveau pour certains. Le moment où l’on rentre de congés avec des idées plein la tête.

S’il n’y a pas de règle d’or en la matière, on peut toutefois parler de périodes plus propices que d’autres.

Quand changer de voiture : Avant d’avoir trop roulé

Il faut trouver le juste milieu dans les différents palier kilométriques. Le moment des changements de cycle de véhicules, qui vont commencer à impliquer des frais. 

On peut les dissocier de la sorte :

  • 0 km : la première vie de la voiture, acquise neuve !
  • 40 000 km : Les premiers frais arrivent, notamment pour les freins, les pneus, et les liquides. Mais la voiture est bien rodée, on connaît bien sa consommation, elle est dans la fleur de l’âge. Comme un adolescent en poussée de croissance. 
  • 80 000 km : Si tout s’est bien passé jusque là, tout va continuer à bien rouler. Sinon, les soucis risquent de s’aggraver et les frais de s’accumuler. Avant de vendre ou d’acheter, veillez à jeter un oeil au carnet d’entretien.
  • 180 000 km : C’est l’ultime moment pour changer et espérer en tirer quelque chose. Passer ce cap, il faudra l’amener au bout. Ce type de véhicule pourra d’ailleurs ravir les apprentis conducteurs en quête d’une première guimbarde. 

On préfèrera changer de voiture une fois l’investissement amorti

Et cet amortissement de véhicule peut se faire d’un palier sur l’autre selon le nombre de kilomètres roulés sur une année. Si vous mettez deux années à rouler vos 40 000 kms, la décote du véhicule risque de vous faire déchanter pour la revendre. Si vous en mettez 10, avec donc peu de kilomètres à l’année, la décote sera amortie et vous pourrez faire une belle revente. Qui s’avèrera aussi une bonne affaire pour l’acquéreur. 

Changer de voiture selon l’offre et la demande

Un marché est toujours soumis à fluctuations. Acheteurs et vendeurs seront en meilleures positions quand ils seront les moins nombreux. Pas de règles spécifiques pour changer de voiture, si ce n’est faire attention au contexte. Sortie de nouveau modèle, prime et aides publiques, rentrée scolaire ou périodes de fêtes, les occasions émaillent facilement nos années. 

D’autres ne veulent pas trop se poser ces questions et préfèrent l’option du leasing (LOA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *