Amendes en hiver, ces PVs qui vous guettent particulièrement de décembre à mars ! ☃️

Vous êtes plus susceptibles de recevoir certaines amendes en hiver. Par manque de vigilance de votre part, parfois. Parce que les forces de l’ordre y sont plus vigilantes, souvent.  Et ce n’est pas pour vous embêter, mais bien souvent parce que cela permet d’éviter des accidents. Notamment les accidents liés, de près ou de loin, […]

amendes en hiver contravention de saison décembre mars

Vous êtes plus susceptibles de recevoir certaines amendes en hiver. Par manque de vigilance de votre part, parfois. Parce que les forces de l’ordre y sont plus vigilantes, souvent. 

Et ce n’est pas pour vous embêter, mais bien souvent parce que cela permet d’éviter des accidents. Notamment les accidents liés, de près ou de loin, aux conditions atmosphériques. Le goudron plus glissant, des performances de freinage plus légères, une moins bonne visibilité. Tout autant de risques supplémentaires que nous courrons. Alors que nous pourrions facilement les éviter.

Éviter ces infractions pour ne pas risquer d’amendes en hiver ! 

Vous pouvez d’ores et déjà être assurés que ces éléments feront l’objet d’une attention particulière lors d’un contrôle de police. 

  • L’état des pneus 

L’été, lorsque la pluie est moins fréquente et moins forte, c’est un peu moins grave. Mais des pneus lisses en hiver, c’est la contravention à (presque) tous les coups. Amende de classe 4, et 135€ à payer. A ce prix là, autant aller voir son garagiste pour changer les gommes avant d’être attrapé par la patrouille.

  • Des feux aux optiques opaques

Le mauvais éclairage est rédhibitoire lorsque la luminosité extérieure est trop faible. A cause de l’humidité, de l’usure ou d’un manque d’entretien, vos optiques peuvent perdre en puissance. Et moins bien éclairer la chaussée. Quelle qu’en soit la cause, vous avez une obligation de fin sur la voie publique. Pas de moyen.

  • Une plaque d’immatriculation sale et illisible

Là encore, une faible visibilité rendra votre identification plus ardue. Et si vous tentez de corser le travail de la police, elle ne sera pas tendre avec vous. Alors que les sols peuvent être plus boueux, cela vaudra vraiment le coup de s’assurer que votre plaque d’immatriculation est propre. La sanction sera la même : 135€ d’amende. Mais pas de perte de points, c’est déjà ça. 

Certains PV d’hiver concernent aussi nos habitudes

Ne pas dégager les fenêtres et les laisser embuées, voilà un motif de contravention. Parce que cela réduit votre visibilité, augmentant vos risques d’accident. D’autant que l’on prend rarement le temps de dégivrer ces petites vitres avant de démarrer. On préfère faire tourner le moteur à l’arrêt pour chauffer l’intérieur. Ce qui est également répréhensible, par rapport aux émissions de CO².

Enfin, adaptez votre vitesse et vos distances de sécurité. Une bonne lecture des situations sera toujours appréciée par les autres véhicules et les agents de contrôle. Et c’est encore plus vrais avec des conditions météorologiques compliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *