Immatriculation avec permis provisoire : Comment ça marche ? ⏳

Obtenir son immatriculation avec un permis provisoire n’a réellement pas grand chose de différent avec un permis classique. Dans le sens où le permis est certes provisoire, mais il comprend toutes les informations concernant votre aptitude à conduire un véhicule motorisé.  C’est-à-dire la date de réussite de l’épreuve, les détails de l’évaluation et la note […]

Immatriculation avec permis provisoire

Obtenir son immatriculation avec un permis provisoire n’a réellement pas grand chose de différent avec un permis classique. Dans le sens où le permis est certes provisoire, mais il comprend toutes les informations concernant votre aptitude à conduire un véhicule motorisé. 

C’est-à-dire la date de réussite de l’épreuve, les détails de l’évaluation et la note obtenue, ainsi que la mention “Favorable”. Un permis provisoire que vous pouvez présenter à la police lors d’un contrôle par exemple.

Et pour obtenir cette immatriculation avec permis provisoire, vous allez devoir présenter quelques documents :

  • Le Formulaire CERFA 13750*05 pour la demande d’immatriculation
  • La carte grise originale du véhicule dont vous faîtes l’acquisition
  • Une justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Une carte d’identité en cours de validité
  • Un permis de conduire, provisoire, probatoire ou définitif, en cours de validité

L’usage d’un permis provisoire pour obtenir son immatriculation facilite donc la vie. Cela évite pas mal de déboires administratifs. Notamment ceux que l’on croise lorsque l’on veut immatriculer son véhicule sans avoir le permis de conduire. Bien qu’il existe évidemment des parades et raccourcis.

Obtenir son immatriculation avec permis provisoire, c’est quand même beaucoup plus simple qu’avant !

Chose importante à noter, un permis provisoire n’est pas du tout similaire à un permis probatoire. 

Un permis provisoire est, comme son nom l’indique, provisoire. Une solution d’attente temporaire, qui ne dure généralement pas plus de 4 mois. Le temps de reçevoir le vrai document du permis de conduire, généralement sous format carte. Le permis définitif est d’ailleurs envoyé automatiquement par l’administration à l’adresse que vous aurez renseignée. 

Un permis probatoire est plus un statut. Que vous ayez votre permis provisoire ou la carte, vous êtes en probatoire. Et le permis probatoire dure initialement 3 ans après l’obtention du sésame. Si vous avez passé le permis en conduite accompagnée, cette durée est ramenée à 2 ans.

Aujourd’hui justement, pour parer à toute latence éventuelle dans l’envoi du permis définitif, la durée légale d’usage du permis provisoire a été allongée. Elle s’allonge aujourd’hui à 4 mois après la date d’obtention du permis. 

Cela vous permet de faire votre demande d’immatriculation en bonne et due forme sur le site officiel de l’ANTS, l’Agence Nationale des Titres Sécurisés. Et d’obtenir votre immatriculation SIV avec votre permis provisoire.

Ce qui facilite grandement les démarches d’acquisition d’un nouveau véhicule et son immatriculation avec permis provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soldes Hiver -15% v2