Voiture de collection à l’étranger : est-il obligatoire d’apposer la vignette F pour y rouler ? 🗺

Avoir un véhicule de collection, c’est déjà un énorme plaisir. Un des délices qui va avec, c’est de pouvoir conduire sa voiture de collection à l’étranger. D’abord pour la longueur de la balade et la découverte de nouveaux paysages. Ensuite, pour le fait que les regroupements internationaux sont de telles fêtes entre passionnés !  Historiquement, […]

voiture de collection à l'étranger vignette F

Avoir un véhicule de collection, c’est déjà un énorme plaisir. Un des délices qui va avec, c’est de pouvoir conduire sa voiture de collection à l’étranger. D’abord pour la longueur de la balade et la découverte de nouveaux paysages. Ensuite, pour le fait que les regroupements internationaux sont de telles fêtes entre passionnés ! 

Historiquement, ou depuis 1968, tous les véhicules étaient assujettis au fait d’apposer une mention nationale à leur immatriculation. Cela a longtemps pris la forme de l’initiale du pays d’origine en noir sur une vignette blanche. B pour la Belgique, I pour l’Italie, E pour l’Espagne, F pour France, etc … 

Depuis la mise en place du libre échange à l’échelle européenne, les choses sont simplifiées. Les citoyens européens peuvent transiter facilement d’un pays à l’autre. Sans ces longs passages par la douane. Avec l’arrivée de la norme européenne d’homologation des plaques d’immatriculations, les étiquettes des pays ont progressivement, et naturellement, cessé d’être utilisées. 

La voiture de collection à l’étranger est régie par la législation européenne

Pourtant, une problématique majeure prend alors forme, spécifiquement pour les voitures de collection. Alors que le standard implique une eurobande latérale gauche, avec le logo de l’Union Européenne.

Avec la mise en place de cette norme, de nombreuses choses ont évolué. En termes d’usage, mais aussi de législation. Avec la baisse progressive de l’utilisation de l’étiquette, l’Etat a dû réagir. Au final, la mesure choisie est la suppression des étiquettes. Les étiquettes et les stickers sont d’ailleurs aujourd’hui interdits sur les plaques d’immatriculation. 

Notre problématique est donc entière concernant la vignette F.  Presque entière.

Car en effet, cette eurobande nationale n’existe pas sur la plaque d’immatriculation noire. Donc, autant dire qu’on ne peut pas identifier le pays d’origine d’une voiture de collection à l’étranger.

D’autant que la circulation sur le territoire national n’est finalement pas problématique pour un véhicule de collection. Même en cas de contrôle, car la structure du numéro d’immatriculation, FNI ou SIV, reste la même.

Toutefois, malgré les éléments vus plus haut, la donne n’est pas la même ailleurs en Europe. En effet, il est bien obligatoire d’arborer une plaque blanche avec le F de France écrit en noire, sur votre voiture de collection à l’étranger. De sorte à faciliter le travail des forces de l’ordre locales, et de vous faciliter la résolution de la situation en cas de soucis.

Pour autant, la vignette nationale n’est pas forcément une étiquette de film plastique. Elle peut être faite de bois ou de métal, pour un style plus classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *