Norme Euro 6e : l’Europe signe-t-elle la fin de l’hybride rechargeable ? 🔌

La norme Euro 6e permet à l’Europe d’alléger ou d’alourdir la fiscalité du secteur automobile. Si vous n’en aviez jamais entendu parler, nous voilà tous à la page. Elle sera appliquée en 2025, soit presque demain ! Cette norme touche autant le consommateur final que les constructeurs et les fournisseurs de pièces. Elle contraint chacun […]

Norme Euro 6e hybride rechargeable

La norme Euro 6e permet à l’Europe d’alléger ou d’alourdir la fiscalité du secteur automobile. Si vous n’en aviez jamais entendu parler, nous voilà tous à la page. Elle sera appliquée en 2025, soit presque demain !

Cette norme touche autant le consommateur final que les constructeurs et les fournisseurs de pièces. Elle contraint chacun à se diriger vers des énergies vertes ou renouvelables, pour réduire l’empreinte carbone du monde automobile.

Avec la norme Euro 6d full par exemple, l’Europe avait déjà plié les constructeurs dès janvier 2021. La 6e poursuit la démarche en demandant des blocs moteurs thermiques toujours plus petits, efficients et sobres.

La nouvelle mesure est aujourd’hui au calcul du CO² rejeté par le véhicule. La méthode évolue, et ne va pas faire beaucoup d’heureux. Sauf chez les défenseurs du climat.

En effet, ce calcul doublera le résultat d’émission pour bon nombre de véhicules. Par exemple, un modèle à 50 g/km aujourd’hui, sera calculé à 125 g/km en 2025.

Tout cela, alors que bonus & malus écologiques continueront d’être toujours plus exigeants. Soit une double peine pour les véhicules thermiques et hybrides.

La norme Euro 6e agressive envers un modèle qui aide à la transition énergétique, est-ce logique ?

Présenté comme ça, évidemment que ce n’est pas très logique. Mais la réflexion dépasse cette simple affirmation. En effet, l’hybride est un modèle énergétique de transition par définition. Il permet d’associer les performances d’un thermique classique à celle de l’électrique. L’électrique fonctionnant principalement en ville, et le thermique sur les longs segments. 

Toutefois, on observe des ventes d’hybrides en recul. Pas un recul inquiétant, mais un recul tout de même, de 8% sur un an. Alors que, de son côté, les ventes de voitures électriques suivent un rythme de croisière. Les français en achètent, mais c’est surtout la progression des ventes qui maintient sa progression.

Ce constat a éclairé la prise de décision de l’Europe. Et la norme Euro 6e poursuit sa mise en place offensive. Alors que l’Europe lançait sa première version en septembre 2014, elle ne cesse d’évoluer. Elle réduira donc, dès 2025, les aides financières et déductions fiscales accordées au hybrides.

Quelle est la suite de la norme Euro 6e ? La finalité de ces règlementation vise l’horizon 2035. Dans 13 ans, l’Europe a pour ambition de ne plus voir produire ni commercialiser de voitures thermiques. 

Un moindre mal, une ambition réaliste ou un rêve utopique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-15% Noel 2022