Histoire de la plaque d’immatriculation : Depuis quand est-elle obligatoire ? 🕰

Cette histoire de la plaque d’immatriculation peut paraĂźtre assez trouble et tortueuse. En effet, elle commence Ă  l’époque des mines et des plaques minĂ©ralogiques. On immatriculait les chariots miniers pour les identifier plus facilement, empĂȘcher les vols et faciliter le roulement avec les rĂ©parations.  Un systĂšme bien rĂŽdĂ©. Si bien qu’il fĂ»t Ă©largi Ă  de […]

histoire de la plaque d’immatriculation

Cette histoire de la plaque d’immatriculation peut paraĂźtre assez trouble et tortueuse. En effet, elle commence Ă  l’époque des mines et des plaques minĂ©ralogiques. On immatriculait les chariots miniers pour les identifier plus facilement, empĂȘcher les vols et faciliter le roulement avec les rĂ©parations. 

Un systĂšme bien rĂŽdĂ©. Si bien qu’il fĂ»t Ă©largi Ă  de nombreux autres vĂ©hicules, dont les voitures Ă  moteur thermique. Un systĂšme que l’on utilise aujourd’hui aussi sur les vĂ©los. En effet, on force le gravage des vĂ©los nouvellement immatriculĂ©s pour limiter les vols et faciliter les recherches de propriĂ©taires lĂ©sĂ©s. 

Mais avant celĂ , il s’en est passĂ© du temps ! L’histoire de la plaque d’immatriculation commence donc au XVIIIĂšme siĂšcle (18Ăšme, pour ceux d’entre nous qui doutent 😅) dans les mines Les mines de charbon principalement, mais partout oĂč l’on allait sous terre, le systĂšme portait des fruits. 

Les villes du Nord et du centre français comme le Forez s’équipaient en premier. Mais rapidement, la lĂ©gislation et la valeur ajoutĂ©e du systĂšme se diffusaient partout en France. Et Ă  l’étranger.

L’histoire de la plaque d’immatriculation est relativement rĂ©cente, mais moins rĂ©cente que l’histoire de l’automobile !

L’usage moderne le plus rĂ©pandu de la plaque d’immatriculation est clairement l’automobile. Mais suivent ensuite les motos, camions, mobylettes et autres engins motorisĂ©s. Et cette histoire rĂ©cente a pas mal bougĂ©. 

En effet, l’évolution exponentielle du nombre de vĂ©hicules Ă  immatriculer a forcĂ© l’administration Ă  revoir ses plans. Plusieurs fois, qui plus est ! Le format FNI a par exemple durĂ© de nombreuses annĂ©es. Et puis, Ă  l’aube des annĂ©es 2010, le format SIV a progressivement pris la relĂšve. 

Toutefois, 3 siĂšcles nous sĂ©parent aujourd’hui de la plaque d’immatriculation. Alors que la premiĂšre voiture, prototypĂ©e et sans production industrielle, date de 1885. Soit un bon siĂšcle aprĂšs ! 

Quant Ă  la dĂ©mocratisation de l’automobile, nous pouvons l’attribuer Ă  Henry Ford et sa Ford T. ModĂšles qui ont vu le jour et vu le bitume en 1908.

De l’Ɠuf ou la poule, on serait tentĂ© de donner la primautĂ© au vĂ©hicule. Or c’est bien l’histoire de la plaque d’immatriculation qui est la plus ancienne. 

L’obligation de rouler avec une plaque est Ă©galement arrivĂ©e en amont de la voiture pour tous. C’était bien l’administration française qui, en 1893,  votait cette mesure obligeante. Cela mĂ©rite d’ĂȘtre soulignĂ© !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-15% Noel 2022