Vélo électrique : la tuile pour le superbike VanMoof V ! 🔋

Les retards de livraison de modèles s’enchaînent dans l’industrie automobile. Et ils s’étendent même à toute l’industrie de la mobilité, à travers le vélo électrique. Pour autant, tous les constructeurs continuent d’innover et de penser à de nouveaux modèles. La situation est toutefois plus problématique pour VanMoof V dont le vélo électrique est le fer […]

Vélo électrique VanMoof V

Les retards de livraison de modèles s’enchaînent dans l’industrie automobile. Et ils s’étendent même à toute l’industrie de la mobilité, à travers le vélo électrique. Pour autant, tous les constructeurs continuent d’innover et de penser à de nouveaux modèles.

La situation est toutefois plus problématique pour VanMoof V dont le vélo électrique est le fer de lance. Malgré tout, la promesse est belle. Un vélo électrique propulsé par deux moteurs associés à une batterie électrique de 700 watts, lui permettant d’atteindre les 50 km/h de manière stable et durable. Ce à quoi s’ajoute d’ailleurs un booster, permettant d’accélérer à une vitesse encore supérieure pendant quelques instants. Le nitro de Need For Speed en quelque sorte, mais dans la vraie vie. 

En provenance des Pays-bas, le VanMoof V va connaître une situation particulière en France. Sa motorisation et sa vitesse de pointe l’empêchent d’être considéré comme un vélo électrique traditionnel. Or un speedbike en France doit être immatriculé. Inscrit au registre des véhicules deux roues motorisés, obligé à rouler sur la voie traditionnelle sans possibilité de prendre la piste cyclable.

On change de catégorie de véhicule avec le superbike VanMoof V. En tout cas, on essaie. Parce qu’il n’est pas encore arrivé sur le marché. 

Entre crise de l’énergie et des matières premières, le marché vélo électrique ne traîne pas

Nous connaissons une situation particulière quant au prix de l’énergie, et sa rareté liée au contexte politique. Pour autant, le vélo électrique continue de faire des émules, et à séduire des adeptes toujours plus nombreux. Entre les convictions écologiques individuelles, et les aides gouvernementales pour la transition énergétique, la demande flambe. C’est même l’offre qui a du mal à suivre.

Pour notre superbike VanMoof V, la situation est encore plus délicate. La pénurie de semi-conducteurs essentiels à la production de batteries pénalise grandement la marque. En effet, elle devait sortir son vélo électrique phare en décembre 2022, et ne sera pas disponible avant de longs mois. Ce qui risque d’amener les premières livraisons à l’hiver prochain, soit une année d’attente.

Une attente qui risque d’être longue pour un vélo électrique haut de gamme, pour lequel chacun devra dépenser la coquette somme de 3 498 euros, dont quelques dizaines d’euros d’acompte.

Les acquéreurs du VanMoof V, et de nouveaux modèles électriques en général, seront-ils capables de patienter ? Et si oui, combien de temps encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soldes Hiver -15% v2