Plaque d’immatriculation réfléchissante : Tout ce qu’il faut savoir ✨

Qui n’a pas rêvé d’avoir une plaque d’immatriculation réfléchissante pour esquiver les flashs ? Et pouvoir rouler à l’allure que l’on souhaite sans être inquiété ? Ce serait trop beau ! Et trop dangereux aussi pour les fous du volant ! Une plaque réfléchissante est considérée dans l’usage comme une plaque d’immatriculation qui réfléchit la […]

Plaque d'immatriculation réfléchissante

Qui n’a pas rêvé d’avoir une plaque d’immatriculation réfléchissante pour esquiver les flashs ? Et pouvoir rouler à l’allure que l’on souhaite sans être inquiété ? Ce serait trop beau ! Et trop dangereux aussi pour les fous du volant !

Une plaque réfléchissante est considérée dans l’usage comme une plaque d’immatriculation qui réfléchit la lumière. De sorte à ce que le numéro indiqué sur la plaque devienne illisible, notamment pour la police. 

Cette pratique est évidemment interdite, et soumise à quelques peines non négligeables.

Plaque d’immatriculation réfléchissante anti-radar, quelles sanctions ?

La tentation est grande, mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

En vous faisant attraper avec des plaques réfléchissantes, et donc non homologuées, vous risquez : 

  • Une perte de 6 points sur le permis
  • 1 500 € d’amende
  • 3 ans de prison
  • La saisie du véhicule

De quoi en refroidir plus d’un ! 

Vient alors la question : est-ce facile pour les forces de l’ordre de nous retrouver ?

Lorsque vous êtes flashés avec une plaque réfléchissante, elle apparaît totalement blanche sur le cliché. Pour autant une simple manipulation suffit à la police, pour faire ressortir les caractères.

Baisser la luminosité, augmenter le contraste et la saturation, etc … 

Et, comme par magie, les caractères de la plaque d’immatriculation apparaissent !

Pour eux, c’est comme pour nous de poser un filtre instagram sur une photo, avant de poster. Aussi simple. Aussi rapide. 

Les plaques d’immatriculation réfléchissantes de Mesplaques.fr

De notre côté, nous sommes clairs là-dessus. Nos plaques d’immatriculation sont faites d’un alliage spécifique. Nous utilisons du plexi crystal, un avantage pour des plaques plus résistantes.

Nous utilisons également un filtre UV pour leur permettre de durer plus longtemps. 

Enfin, le revêtement réfléchissant diffère selon les plaques homologuées ou personnalisées. 

Pour les plaques homologuées, nous utilisons du Nikkalite. 100% validé par les autorités, avec un taux de réflexion dans la norme. Il ne permet donc en rien d’esquiver les radars.

Pour les plaques personnalisées, le matériau utilisé est le Pop. Il est légèrement plus réfléchissant. Cela reste toutefois insuffisant pour tromper les flashs de bord de route. Ce revêtement n’est pas homologué, et ne peut être utilisé sur la voie publique. Sauf à titre décoratif, à l’intérieur des pare-brises par exemple !
Mais tous les constructeurs de plaques n’ont pas la même vision des choses. Il y a quelques temps, les Etats-Unis avaient pu s’en rendre compte. Lorsque la Province d’ Ontario avait du faire changer toutes ses plaques d’immatriculation, parce qu’elles réfléchissaient trop la lumière. Que ce soit les flashs des radars, et les phares des voitures suivantes d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *