Rappel Tesla : la firme renvoie 40 000 modèles au garage ! 🛠

40 000 voitures Ă©lectriques potentiellement dĂ©fectueuses, le plus gros rappel Tesla de sa jeune histoire ! Ce rappel Tesla, aussi massif soit-il, ouvre-t-il la boĂ®te de Pandore ? Ou bien restera-t-il un cas isolĂ© ? Nous le saurons bientĂ´t, mais nous reste Ă  espĂ©rer qu’il s’agit d’un cas isolĂ©. En effet, imaginer des rappels aussi […]

Rappel Tesla 40 000

40 000 voitures électriques potentiellement défectueuses, le plus gros rappel Tesla de sa jeune histoire !

Ce rappel Tesla, aussi massif soit-il, ouvre-t-il la boîte de Pandore ? Ou bien restera-t-il un cas isolé ? Nous le saurons bientôt, mais nous reste à espérer qu’il s’agit d’un cas isolé. En effet, imaginer des rappels aussi massifs pour les véhicules électriques prendrait l’aspect d’un sacré coup d’arrêt. D’autant plus pour des voitures dont l’énergie peine déjà à séduire.

MalgrĂ© tout, Tesla gère plutĂ´t bien ce rappel. En effet, il n’est pas gĂ©nĂ©ralisĂ©, la firme a rĂ©ussi Ă  isoler le composant dĂ©faillant, qui risque d’augmenter le nombre d’accidents. Il s’agit d’un composant de la direction assistĂ©e, utilisĂ© sur les Model S et Model X lancĂ©s entre 2017 et 2021. Une mise Ă  jour corrective est dĂ©jĂ  en place, mais ne sera appliquĂ©e qu’au moment du rappel Tesla. 

Cette dĂ©faillance n’est pas un problème en soi, mais c’est Ă  l’usage que cela peut le devenir. Le conducteur Tesla s’est habituĂ© Ă  l’intervention de la direction assistĂ©e. Sa dĂ©faillance augmenterait drastiquement le risque d’accident par nĂ©gligence. 

Pour les pilotes, pas de panique. Le nĂ©o-constructeur automobile contactera les propriĂ©taires des vĂ©hicules concernĂ©s. Une tâche d’ampleur pour un rappel de 40 000 vĂ©hicules, mais qui a dĂ©jĂ  largement commencĂ©. 

Un rappel Tesla dont Elon Musk se serait bien passé

C’est dĂ©jĂ  le feu autour du fantasque milliardaire amĂ©ricain. Alors que sa prise et relâche de pouvoir chez Twitter s’est faite avec perte et fracas. A l’heure oĂą son intelligence artificielle rencontre autant de fans que de dĂ©tracteurs. 

L’image d’Elon Musk n’est pas au beau fixe, l’entrepreneur demeure toujours aussi clivant. D’autant que l’annonce du rappel intervient juste après que le boss n’ait revendu pour 4 milliards de dollars d’actions Tesla. Mauvais timing. 

Ce qui impacte forcĂ©ment l’image de son entreprise fleuron. Tesla pâtit de cette image, non pas auprès des conducteurs dĂ©jĂ  sĂ©duits. On parle bien de l’image auprès des propriĂ©taires de voitures thermiques, et des mastodontes de l’industrie. On pourrait mĂŞme Ă©voquer les accidents causĂ©s par l’autopilote Tesla avec des services de secours amĂ©ricains. 

D’autant que d’autres rappels, moins consĂ©quents, Ă©maillent dĂ©jĂ  la rĂ©putation de la firme. Celui des Cyber Trucks ou des Cyber Quads for Kids par exemple. Des rappels dont la presse s’était rĂ©galĂ©e, quand bien mĂŞme ils ne concernaient pas plus de 10 000 vĂ©hicules. 

Une bonne question pour se projeter, combien de véhicules feront l’objet du prochain rappel Tesla ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soldes Hiver -15% v2