Comment réussir son démarrage en côte à tous les coups ↗️✅

Voilà encore une manipulation périlleuse. Réussir son démarrage en côte rentre dans la catégorie reine des manœuvres. Au même titre que le créneau ou la marche arrière en courbe par exemple.  C’est aussi une partie compliquée de l’examen du permis de conduire. Lorsque l’on prend de l’expérience, c’est parfois le matériel qui fait défaut. Un […]

réussir son démarrage en cote

Voilà encore une manipulation périlleuse. Réussir son démarrage en côte rentre dans la catégorie reine des manœuvres. Au même titre que le créneau ou la marche arrière en courbe par exemple. 

C’est aussi une partie compliquée de l’examen du permis de conduire. Lorsque l’on prend de l’expérience, c’est parfois le matériel qui fait défaut. Un carburateur encrassé, un filtre mal entretenu, un embrayage un peu lâche, etc … Et on peut facilement caler, ratant ainsi notre démarrage en côte.

Pour ne pas en passer par là, il existe deux grandes façons de faire. Avec, ou sans le frein à main. L’idée, c’est de contrebalancer le laps de temps de l’embrayage. Au moment où l’on lâche le frein, pour attraper l’embrayage et accélérer pour avancer. Sur cette petite seconde, le véhicule va reculer. Plus ou moins selon la raideur de la pente.

Alors autant ne pas percuter la voiture juste derrière vous. 

Réussir son démarrage en côte avec le frein à main

C’est la manière la moins risquée de rater le démarrage. Mais c’est aussi la moins réactive. On l’utilise très généralement quand la pente est raide. Ou bien que l’embrayage est un peu long à la détente. 

  1. Evidemment, il faut au préalable serrer le frein à main. Dès l’arrêt du véhicule généralement.
  2. Le feu passe au vert, soit le moment de passer à l’action.
  3. Alors que le frein à main est serré, trouver le point de patinage. Le moment où vous êtes en prise, et votre moteur suffit à vous maintenir en place. Lorsque le frein à main est serré, on ressent une surélévation de l’avant du véhicule. Si le véhicule tremble trop, mettez un coup de gaz. Sinon, vous calerez.
  4. Dès lors, desserrer le frein à main.
  5. Accélérer progressivement.
  6. Relâcher progressivement le frein à main. Démarrage en côte réussi.

Démarrer en côte sans l’aide du frein à main

C’est la manière des plus expérimentés. Et des côtes les plus légères. Se passer du frein à main permet donc de gagner du temps. Cela requiert en retour que la machine soit bien huilée. 

  1. S’arrêter, mettre le pied sur le frein et le garder.
  2. Le feu passe au vert.
  3. Relâcher le frein.
  4. Trouver le point de patinage rapidement. Et sans caler ! Se maintenir en prise, véhicule stabilisé.
  5. Appuyer sur l’accélérateur progressivement.
  6. Débrayer.

Deux écoles donc. Même si aujourd’hui, de nombreux véhicules proposent des aides au démarrage en côte. Par exemple un assistant électronique qui bloque le frein quelques secondes supplémentaires. Le temps pour le conducteur de réussir son démarrage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *