Personnalisation moto : Vers un assouplissement des rùgles au Royaume-Uni ? 🏍

Dans l’univers des lignes de production, le secteur automobile est l’une des industries les plus standardisĂ©es. La personnalisation moto, comme toute personnalisation, sert Ă  laisser libre court Ă  son imagination. Ainsi qu’à son expression. De nombreux pilotes et conducteurs cherchent Ă  l’atteindre, mais sont restreints Ă  de petites retouches. Du make up, pourrons-nous dire. Le […]

personnalisation moto

Dans l’univers des lignes de production, le secteur automobile est l’une des industries les plus standardisĂ©es. La personnalisation moto, comme toute personnalisation, sert Ă  laisser libre court Ă  son imagination. Ainsi qu’à son expression. De nombreux pilotes et conducteurs cherchent Ă  l’atteindre, mais sont restreints Ă  de petites retouches. Du make up, pourrons-nous dire.

Le make up, il est peut ĂȘtre plus prononcĂ© sur les motos. Mais nous sommes en droit d’en demander plus. Parce que les pilotes de motos sont passionnĂ©s. Parce qu’on retrouve un peu moins cet esprit de vĂ©hicule daily. Alors que l’état d’esprit, la façon de vivre et une vision singuliĂšre des choses sont plus marquĂ©s en moto. 

Toutefois, la voie publique est un terrain de jeu collectif. L’ordre et l’homogĂ©nĂ©isation des rĂšgles permettent un bien vivre commun. C’est d’ailleurs ce qui facilite Ă  tous de bĂ©nĂ©ficier convenablement de l’asphalte. Les erreurs du passĂ©, plus ou moins lointaines, viennent d’ailleurs durcir cet ordre Ă  travers de nombreuses nouvelles rĂ©glementations. Ainsi que de nombreuses actions de la sĂ©curitĂ© routiĂšre, au passage !

Quel lien avec la moto et la personnalisation ? Et bien les erreurs passĂ©es ont forgĂ© des rĂšgles. Des rĂšgles qui harmonisent plus qu’elles ne customizent. Mais ces rĂšgles sont en passe d’évoluer.

La personnalisation moto est une attente pour beaucoup de motards, mais de quels assouplissements s’agit-il ?

Par la transition Ă©nergĂ©tique, par la puissance de l’industrie automobile, et par la volontĂ© des collectifs de pilotes, les choses pourraient bien Ă©voluer.

D’abord, nous pouvons rappeler que le contrĂŽle technique moto a Ă©tĂ© repoussĂ© Ă  l’horizon 2023. MalgrĂ© l’insistance des organisations europĂ©ennes, les groupes et reprĂ©sentants de motards avaient rĂ©ussi Ă  faire plier le gouvernement français. Une belle passe d’arme. 

Aujourd’hui, l’enjeu est justement de permettre d’aller plus loin. Notamment de revenir Ă  certaines libertĂ©s qui dĂ©passent le make up ! Nous parlons bien ici de retrouver certaines possibilitĂ©s de prĂ©parations moteurs. PrĂ©paration qui comprenait aussi le systĂšme d’échappement, particuliĂšrement sensible pour la moto.

Chez nos voisins d’outre manche, une proposition de loi visait l’interdiction mĂȘme de vendre des produits permettant ces prĂ©parations. S’est alors lancĂ©e une pĂ©tition signĂ©e par plus de 115 000 concitoyens britanniques. 

Une pĂ©tition qui a refroidi les parlementaires quant Ă  l’adoption de la motion. Et qui a mĂȘme conduit Ă  la rĂ©flexion de revenir sur certaines rĂ©glementations en place. Ce qui permettrait ainsi, au Royaume uni, d’avoir plus de latitude sur la personnalisation moto, au niveau du moteur.

Nous sommes curieux et impatients de voir cette porte s’ouvrir en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-15% Noel 2022