Comment récupérer ses points de permis de conduire ?

Perdre ses points de permis de conduire, la hantise de nombreux conducteurs ! Qu’on soit en moto, en voiture ou en camion, la peur du flash est là. Et le flash n’est qu’une des menaces qui pèsent sur les épaules du pilote. Récupérer ses points de permis peut alors devenir une vraie plaie. Et quand il […]

récupérer ses points de permis de conduire

Perdre ses points de permis de conduire, la hantise de nombreux conducteurs ! Qu’on soit en moto, en voiture ou en camion, la peur du flash est là. Et le flash n’est qu’une des menaces qui pèsent sur les épaules du pilote. Récupérer ses points de permis peut alors devenir une vraie plaie.

Et quand il est trop tard, c’est une autre danse qui commence. Récupérer ses points de permis de conduire relève parfois du parcours du combattant. D’autant que les différents statuts des conducteurs, s’il a plus ou moins de 3 ans de permis, viennent complexifier la mécanique. 

Nous allons donc décrypter ensemble les différentes façons de recouvrer un permis complet en bonne et dûe forme. 

En règle générale, vous pourrez observer deux types de récupérations de points. La première est automatique, et se fait avec le temps. La seconde passe par des stages spécifiques, et se fait contre de l’argent. 

Le temps de récupération de points de permis de conduire dépend de la sanction reçue

Les méthodes de récupérations dépendent du type d’infraction commise, et donc du nombre de points perdus. Entre la simple infraction de quelques kilomètres / heures au dessus de la limite autorisée, et la conduite dangereuse à grande vitesse sous l’emprise de substances illicites, la différence est grande. 

Comptez 6 mois pour récupérer 1 point perdu sur une petite infraction. Si vous ne commettez aucune infraction pendant ce laps de temps. Si, au contraire, vous perdez un ou plusieurs points, il faudra patienter entre 2 et 3 ans. 

Lorsque vous êtes appréhendés pour des contraventions de 1ère, 2nde ou 3ème classe, vous mettrez deux ans à tout récupérer. Ces infractions sont par exemple : oubli du clignotant, défaut d’assurance, excès de vitesse de 20 à 30 km/h.

Pour les classes 4 et 5 (téléphone au volant, refus de priorité ou dépassement dangereux), ce délai passe à 3 ans. 

Si vous commettez d’autres infractions, pendant les périodes de récupération de points, cela peut aller jusqu’à 10 ans. Et ce, pour les infractions de classes 1 à 4. Les classes 5 de leur côté, se règle généralement au cas par cas. 

Si vous n’avez pas le temps d’attendre, ou si vous avez perdu beaucoup de points d’un coup, vous avez une autre solution. Les stages de récupération de points. Encadrés par la sécurité routière, le type d’infraction commise définit le stage à effectuer. Avant, évidemment, de recouvrer ses points. Par contre, ce ne sera pas gratuit …

A savoir que vous être arrêtés et que l’infraction est constatée, vous ne perdez concrètement votre point que lorsque le paiement de l’amende est effectué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *