Scooter électrique : KTM se lance sur le marché !

Le scooter électrique est la nouvelle lubie de nombreux constructeurs. Un enjeu écologique certes, mais également un enjeu business. Alors que les aides pour la conversion électrique se multiplient, les conducteurs sont aussi de plus en plus intéressés par des énergies plus vertes. La décision semble donc toute naturelle pour la marque orange KTM, de […]

scooter électrique KTM se lance

Le scooter électrique est la nouvelle lubie de nombreux constructeurs. Un enjeu écologique certes, mais également un enjeu business. Alors que les aides pour la conversion électrique se multiplient, les conducteurs sont aussi de plus en plus intéressés par des énergies plus vertes.

La décision semble donc toute naturelle pour la marque orange KTM, de se lancer dans le scooter électrique. Ne nous voilons pas la face, KTM reste quand même centrée sur les enduro et les supermotards.

Mais alors que son historique l’emmène sur les moto hors route, la firme autrichienne planche depuis quelques années déjà sur l’électrique, et un scooter équipé pour la route

Le marché du scooter électrique est très axé sur les petites cylindrées

KTM est effet sur le créneau depuis 2013. Notamment avec son projet E-Speed, qui était malgré tout resté au stade de prototype. Aujourd’hui, la dynamique est bien plus forte. 

Et pourtant, KTM devra se limiter au petites cylindrées pour rencontrer son marché. En effet, les ventes se cantonnent aux 50 cm3 et aux 125 cm3. Passé ces volumes, les ventes s’écroulent. 

On peut naturellement croire que les raisons viennent des performances et de la perception de l’électrique par des habitués aux bruits de moteurs. 

Harley Davidson s’essaie justement sur ces grosses cylindrées électriques, en jouant avec leurs sonorités sur le marché américain. En Europe, c’est plutôt BMW qui prend la barre du secteur. Mais les constructeurs de moto et scooters électriques restent très rares, et se partagent un marché d’ultra niche. 

Alors comment la firme KTM compte-t-elle se positionner ? En précurseur, tout simplement. Car les petites cylindrées restent relativement boudées par les constructeurs classiques de motos et scooters. 

KTM montre malgré tout son ambition avec l’enveloppe de 6 millions dédiée à la recherche et développement d’un scooter électrique. Pour la route, du coup ! Et alors que 2021 pointe déjà le bout de son nez, les premiers tests en conditions réelles sont prévus en 2022. Il ne va donc pas falloir chômer. 

KTM diversifie ses projets et ses partenaires

Le sides projects de KTM commencent à s’accumuler. Mais c’est aussi ce que l’on aime chez ces constructeurs créatifs. Et notre constructeur autrichien s’est également lancé dans plusieurs partenariats pour innover dans le secteur de la mobilité. L’un des derniers en date, une collaboration avec Bajaj Auto pour toucher le marché indien. Le constructeur local, spécialisé dans les deux roues et triporteurs, s’est allié à KTM pour développer une plateforme dédiée aux … petites cylindrées ! L’objectif temps est le même, être sur le marché d’ici 1 an et demi à deux ans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *