Passage au marbre d’une voiture : Qu’est ce que c’est, et à quoi ça sert ? 🪜

Le passage au marbre est une étape redoutée par tous les conducteurs. Encore plus par ceux qui sortent d’un accident. Certaines voitures font leur vie sans y passer. Alors que d’autres peuvent se le faire recommander plusieurs fois avant leur 100 000 kilomètres.  Pour commencer, ce n’est jamais une bonne nouvelle quand l’expert vous annonce […]

passage au marbre ce que c'est et utilité

Le passage au marbre est une étape redoutée par tous les conducteurs. Encore plus par ceux qui sortent d’un accident. Certaines voitures font leur vie sans y passer. Alors que d’autres peuvent se le faire recommander plusieurs fois avant leur 100 000 kilomètres. 

Pour commencer, ce n’est jamais une bonne nouvelle quand l’expert vous annonce qu’il faut passer votre voiture au marbre. Déjà, parce que cela va immobiliser votre véhicule quelques jours au garage. 

Ensuite, parce qu’il ne s’agit pas d’une simple révision de routine. Le passage au marbre, c’est plutôt une intervention lourde. Si l’on compare à la médecine humaine, on est sur la réparation d’ une fracture tibia péroné, pas sur du sirop contre la toux. 

Enfin, parce que c’est souvent synonyme de décote. En effet, la confiance du public n’est pas totale envers cette pratique de réparation. Quand bien même elle fait l’objet de nombreuses normes et homologations. 

Vous l’aurez compris, le passage au marbre constitue une réparation majeure pour un véhicule. Il intervient généralement après un (très) gros choc. On vient réparer le châssis du véhicule, en le surélevant grâce à un banc de levage. Et tous les garages ne sont pas forcément équipés de ces lourdes tables d’acier.

En termes de méthode, on repère les anomalies et les déformations. On les compare au modèle initial, fourni par le constructeur. Puis, on rajuste le véhicule à même le banc de levage. Sur les plus grosses déformations, cela peut passer par un démontage important du train par exemple.

Quant à la charge du passage, elle revient au responsable de l’accident, établi dans le constat à l’amiable.

L’utilité du passage au marbre

Comme dit plus haut, tous les conducteurs passés au marbre vous diront que ça ne sert à rien. Effectivement, c’est plutôt négatif d’indiquer à un acheteur potentiel que vous avez dû y passer. En effet, comptez une décote de 10 à 15% en moyenne.

Pourtant, côté expert et assurance, c’est obligatoire après un choc important ! La méthode vient garantir que le châssis reste conforme aux infos constructeur. Et donc, permet au véhicule de reprendre la route. 

Pour les véhicules neufs aussi, on utilise le marbre !

En effet, avant de sortir une ligne de voitures, de scooters ou camions, il y a des crash tests. Et les véhicules crashés passent au marbre pour connaître l’état de déformation. L’utilité finale est simple. S’assurer que le châssis et la carrosserie protégeront efficacement les personnes à l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *