Qu’est ce que le système ESP, et pourquoi équipe-t-il tous les véhicules récents ? 🚗⚖️

L’ESP, c’est l’outil qui améliore le contrôle de la trajectoire de votre voiture. Ou de votre camion, au choix. ESP, ça veut dire Electronic Stability Program, et c’est un pilier central de l’adhérence du véhicule. On le sent rarement tourner, et pourtant. Il corrige la trajectoire pour lisser les évitements d’obstacle. L’ESP permet aussi de […]

ESP Contrôle trajectoire

L’ESP, c’est l’outil qui améliore le contrôle de la trajectoire de votre voiture. Ou de votre camion, au choix. ESP, ça veut dire Electronic Stability Program, et c’est un pilier central de l’adhérence du véhicule. On le sent rarement tourner, et pourtant. Il corrige la trajectoire pour lisser les évitements d’obstacle. L’ESP permet aussi de mieux gérer les virages. Notamment quand on les aborde trop rapidement. Bref, multi usage, et omniprésent !

Cette technologie est devenue un standard peu de temps après son arrivée sur le marché. C’est même une norme obligatoire sur tous les véhicules immatriculés après le 1er janvier 2012. Rien que ça. 

Le contrôle de la trajectoire est devenu essentiel dans 3 cas majeurs. 

  • Quand les conditions météorologiques sont mauvaises, et qu’un mouvement de guidon peut entraîner une perte d’adhérence. Notamment sous grosse pluie, la visibilité est faible et les réactions sont plus subites. L’ESP vient contrebalancer ces réflexes pour plus de sécurité.
  • Lorsque l’on circule à grande vitesse. Sur l’autoroute par exemple. La vitesse de mouvement des roues pourrait rendre chaque mouvement brusque extrêmement dangereux. Le contrôle de la trajectoire bloque la vitesse de rotation des axes pour un décalage plus lisse.
  • Lorsque notre souplesse de conduite décroche. On peut à nouveau citer l’autoroute et ses longs segments propices à la déconcentration. En équilibrant les mouvements, la stabilité du programme permet de mieux fluidifier la répartition les poids.

En termes de fonctionnement, l’ESP est interdépendant de l’anti patinage (ASR), des systèmes de freinages électroniques (EBD) ou bien de l’anti blocage des roues, l’ABS.  

Basé sur plusieurs capteurs (roues, vitesse, axe du volant, accélération & vitesse de lacet pour l’inclinaison notamment), il s’agit en fait d’un supercalculateur. Avec les données remontées, il va adapter en temps réel la répartition des freinages et l’arrivée de gaz.

Et pourtant, l’ESP reste facile à enlever ..

Difficile à comprendre quand on voit tous ces avantages. 

Comme tout équipement électronique, il arrive que l’ESP tombe en panne. Mais il est aussi parfois sciemment désactivé par des conducteurs en manque de sensations. Parce que c’est pour cette raison qu’on le désactive.

Par une simple pression prolongée sur le bouton, la fonction est désamorcée. Et ce bouton est quasi systématiquement positionné près du tableau de bord. Évidemment, c’est une aubaine pour les possesseurs de sportives qui veulent voir leur train arrière chasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *