Gravage vĂ©lo : cette pratique obligatoire en 2021 đŸšČ

Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, le gravage vĂ©lo est devenu obligatoire pour tout vĂ©lo neuf vendu. Cette rĂ©forme vient en rĂ©ponse Ă  un constat alarmant. Les pouvoirs publics tentent de verdir la consommation d’énergie. De passer au tout Ă  vĂ©lo en agglomĂ©ration, mais Ă©galement dans les villes de taille plus modeste.  Mais alors que les […]

gravage vélo 2021

Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, le gravage vĂ©lo est devenu obligatoire pour tout vĂ©lo neuf vendu. Cette rĂ©forme vient en rĂ©ponse Ă  un constat alarmant. Les pouvoirs publics tentent de verdir la consommation d’énergie. De passer au tout Ă  vĂ©lo en agglomĂ©ration, mais Ă©galement dans les villes de taille plus modeste. 

Mais alors que les dynamiques s’installent, et que les deux roues non motorisĂ©s essaiment, les vols deviennent Ă©galement monnaie courante. 

Les chiffres relayĂ©s par le ministĂšre des transports peuvent prĂȘter Ă  sourire, mais ils pointent aussi un ras le bol des cyclistes. Les forces de police ont recensĂ© plus de 150 000 vĂ©los volĂ©s sur l’annĂ©e 2020. Des vĂ©los que cette mĂȘme police Ă  retrouvĂ©s. 

Ce qui veut dire que le nombre de vols de vélo non retrouvés est éminemment plus important.

Mais le vrai sujet, c’est que sur les 150 000 vĂ©los retrouvĂ©s, seuls 2% reverront vraiment leur propriĂ©taire. Seuls 3 000 propriĂ©taires pourront refaire du vĂ©lo sur leur bicyclette. 

Et les 147 000 autres ? Eh bien ils attendent sagement en rouillant.

Pourquoi ? Parce que le manque d’information, d’identification du vĂ©lo, ou parce que la plainte n’est pas dĂ©posĂ©e, font que les forces de l’ordre ne peuvent pas rendre le vĂ©lo Ă  son propriĂ©taire.

Le ministĂšre des transports a donc rĂ©agi en imposant le gravage vĂ©lo Ă  chaque nouveau vĂ©lo mis en circulation. Une nouvelle contrainte certes, mais mise Ă  la responsabilitĂ© des revendeurs professionnels, pas des acheteurs. 

Qu’est ce que le gravage vĂ©lo finalement ?

Le gravage vĂ©lo est finalement une rĂ©ponse Ă  ce constat. De la mĂȘme maniĂšre qu’on peut graver sa moto, il est possible de graver son vĂ©lo.

Le gravage vĂ©lo, c’est le fait d’apposer un identifiant unique sur celui-ci. Le gravage de l’identifiant se fait le plus souvent sur le cadre du vĂ©lo. On ne fait, finalement, que donner un numĂ©ro d’immatriculation Ă  son vĂ©lo.

D’ailleurs, on parle de gravage le fait de graver le cadre, tout comme le fait d’apposer un sticker adhĂ©sif. On utilise d’ailleurs cette technique de l’adhĂ©sif ou de la rĂ©sine sur les cadres en carbone ou en titane. En effet, un gravage pourrait endommager la structure. Ce qui rendrait le vĂ©lo moins performant Ă  minima, voire dangereux Ă  utiliser.

Les vĂ©los Ă©lectriques et autres speedbikes, que l’on doit dĂ©jĂ  immatriculer, sont Ă©galement concernĂ©s par la mesure. On leur recommande d’ailleurs de graver 3 Ă©lĂ©ments. Le cadre, le moteur, et la batterie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *