Acheter un 4×4 sans malus écologique ? C’est possible avec le Land Rover Defender P400e 🚙

Le malus yécologique fait peur à de nombreux passionnés d’automobile. Il force beaucoup de conducteurs à revoir leur priorité avant d’acheter. Alors imaginez le plaisir de pouvoir acheter aujourd’hui un 4×4 sans malus écologique à payer. Figurez-vous que c’est désormais quelque chose de faisable. Grâce à Land Rover et son Defender 400e. Il vous dit […]

4x4 sans malus écologique Defender P400e Land Rover

Le malus yécologique fait peur à de nombreux passionnés d’automobile. Il force beaucoup de conducteurs à revoir leur priorité avant d’acheter. Alors imaginez le plaisir de pouvoir acheter aujourd’hui un 4×4 sans malus écologique à payer.

Figurez-vous que c’est désormais quelque chose de faisable. Grâce à Land Rover et son Defender 400e. Il vous dit quelque chose ? Vous l’avez sûrement déjà vu à l’œuvre dans le dernier James Bond. Un 4×4 de 5 mètres de long avec la roue de secours, sur 2 de large, avec 670 litres de stockage au coffre. Une bête qui développe 440 chevaux. Et il faut bien ça pour mettre en mouvement ses 2,6 tonnes. 

Vous l’aurez compris, c’est un beau bébé. Mais comment fait-il alors pour échapper au malus écologique ? Tout simplement grâce à sa batterie électrique. Grâce à son moteur hybride, alliant donc du thermique à de l’électrique. La batterie électrique, que vous avez vue venir dans le “E” de P400e.

Cet électromoteur, c’est le maillon qui permet au Defender de ne libérer “que” 74g de CO² par kilomètre. Alors que le malus démarre au seuil de 128 g/km. 

4×4 sans malus écologique, la promesse du Defender P400e est-elle tenue ? Et le dernier né de chez Land Rover vaut-il le détour ?

Qu’on se le dise, le Defender P400e est un 4×4 sans malus écologique. Mais il ne touche pas le bonus écologique pour autant. 

Pour parler performances,  c’est vrai qu’on peut se poser des questions. Le moteur électrique est en souffrance pour tracter. Vous ne pourrez pas compter sur lui sur plus d’une trentaine de kilomètres.

Le moteur thermique prendra évidemment le relais, tout en faisant grimper la consommation. Ce sont les seules ombres au tableau. 

Pour le reste, pointe à 191 km/h, de 0 à 100 en 5,6 sec, et une consommation mixte autour de 3,3 litres au 100. Honorable encore une fois, au regard du poids. Le tout avec un comportement routier agréable et confortable. Détail important, Land Rover propose son modèle en boîte auto à 8 rapports. 

Quant à l’esthétique, on s’y plait beaucoup. Des finitions modernes qui contrastent avec de nombreuses références aux précédents Defenders. 

Pour conclure, le Defender P400e est un 4×4 sans malus écologique, et c’est le seul de la gamme. Ses cousins écopent d’un malus avoisinant les 30 000 euros pour l’année 2022. 

Les rendant plus cher que le Land Rover Defender P400e et ses 77 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *