Immatriculation 2020 : Quelles ont été les plaques les plus demandées ? 🏆🎟

Le classement des plaques d’immatriculation les plus demandĂ©es en 2020 est sorti. Les chiffres de l’immatriculation 2020 ont Ă©tĂ© partagĂ©s par l’ANTS Ă  la fin du premier trimestre 2021.  En cette annĂ©e bien particulière, le secteur de l’automobile a Ă©tĂ© bien ralenti. Chacun, dans l’utilisation de son vĂ©hicule personnel, a vu ses trajets se rĂ©duire […]

Immatriculation 2020 top 3

Le classement des plaques d’immatriculation les plus demandĂ©es en 2020 est sorti. Les chiffres de l’immatriculation 2020 ont Ă©tĂ© partagĂ©s par l’ANTS Ă  la fin du premier trimestre 2021. 

En cette année bien particulière, le secteur de l’automobile a été bien ralenti. Chacun, dans l’utilisation de son véhicule personnel, a vu ses trajets se réduire aussi. De quoi d’ailleurs faire baisser le coût de l’assurance pour de nombreux français, ou repousser le contrôle technique.

Toutefois, l’ANTS a fait paraĂ®tre ses statistiques concernant les demandes de plaques d’immatriculation. En baisse, Ă©videmment. Mais c’est le cas depuis de nombreuses annĂ©es. 

Top 3 de l’immatriculation 2020 en France

Alors que le dĂ©partement n’est plus imposĂ©, le choix de l’eurobande de droite devient rĂ©vĂ©lateur. En effet, les rĂ©gions peuvent l’interprĂ©ter comme un baromètre d’attraction. Ou du moins, de popularitĂ©. 

  1. Haute Savoie, 74
  2. Corse du Sud, 2A
  3. Haute Corse 2B

Pour ces diffĂ©rents dĂ©partements, on ne peut que souligner les passions qu’ils Ă©voquent. Les sentiments d’appartenances sont prononcĂ©s. L’attachement Ă  ces rĂ©gions y reste très fort, tout comme leurs histoires et identitĂ©s. Et ça compte finalement. 

Car si la demande d’immatriculation parisienne reste très forte, c’est à relativiser. En effet, la densité de population y est bien plus importante. Cette concentration justifie mécaniquement un volume important de commandes de plaques. Insuffisant pour certains départements.

Les immatriculations de départements les moins plébiscités en 2020

Car on retrouve bien des dĂ©partements franciliens dans les immatriculations les moins demandĂ©es. Notamment, le Val de Marne et la Seine Saint Denis par exemple. Alors que la densitĂ© de population y est très forte, le faible nombre de demandes semble ĂŞtre un aveu de dĂ©samour. 

Des plaques parisiennes qu’il valait mieux, à la sortie du premier confinement, ne pas afficher en province.

MĂŞme argumentaire pour les plaques de la Mayenne, changĂ©es en masse. Certains avaient prĂ©fĂ©rĂ© y apposer un stickers pour masquer le numĂ©ro 53. 

Pour ceux qui ont la mĂ©moire courte, la Mayenne avait Ă©tĂ© pointĂ©e du doigt en fin d’étĂ© 2020. Notamment pour les diffĂ©rents clusters qui s’y Ă©taient crĂ©Ă©s. Et donc, le fait que l’on reproche Ă  ce dĂ©partement de permettre Ă  l’épidĂ©mie Covid 19 de reprendre son cours. 

Au premier quart de l’année 2021 qui s’annonce tout aussi singulière, on peut déjà se poser la question. Quelles seront les immatriculations les plus demandées en 2021 ? Les paris sont d’ores et déjà ouverts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soldes Hiver -15% v2