W Garage, qu’est ce que c’est ?

Vous avez peut être entendu ce terme au détour d’une conversation avec votre concessionnaire ou votre carrossier. Et pour autant, cette expression ne vous dit pas grand chose. C’est tout à fait normal. Cela ne concerne que les professionnels de l’automobile, et pour des catégories de véhicules bien spécifiques. Temporairement qui plus est.  Le W […]

Vous avez peut être entendu ce terme au détour d’une conversation avec votre concessionnaire ou votre carrossier. Et pour autant, cette expression ne vous dit pas grand chose. C’est tout à fait normal. Cela ne concerne que les professionnels de l’automobile, et pour des catégories de véhicules bien spécifiques. Temporairement qui plus est. 

Le W garage est avant tout un certificat délivré par les autorités. Un certificat temporaire qui permet à certains véhicules de rouler sur la voie publique avec une régulation particulière. Et bien qu’il soit délivré par des autorités nationales, le W garage peut être international pour permettre de rouler sur d’autres territoires. En France, c’est l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) qui est chargée de ces certificats qui durent une année civile, et peuvent être reconduits.

Pour obtenir ce certificat, vous devez présenter plusieurs documents. D’abord, un extrait de registre du commerce, attestant que vous êtes bien commerçant ou artisan. Puis une justification fiscale qui prouve que vous êtes bien liés au secteur d’activité de l’automobile. Que ce soit dans la construction, le commerce, l’import export ou encore la réparation de véhicule, ces métiers vous autorisent à demander une inscription W garage. 

Mais en pratique, à quoi sert vraiment le certificat W garage ? 

Le certificat W garage prend la forme d’une plaque d’immatriculation particulière. En effet, sur un format AA – 000 – AA SIV classique, le W garage affiche W – 000 – AA.

De cette manière, le véhicule qui n’est pas encore mis en circulation ni vendu, peut être utilisé. Dans le but justement d’un test ou d’un prêt avant achat, d’un acheminement au contrôle technique ; ou éventuellement d’un remorquage après accident. À noter que certains véhicules agricoles peuvent également obtenir ce certificat via des coopératives, ainsi que les centres de formation en mécanique. 

Rouler avec ces plaques différentes des autres implique de pouvoir présenter l’attestation en cas de contrôle. Dans le cas d’une acquisition d’un nouveau véhicule, la déclaration d’achat ne constitue pas une immatriculation en soi, le W garage est donc nécessaire pour rouler en attendant. D’autant que chaque W garage dispose de son propre numéro de certification, pour faciliter l’identification du véhicule. 

Une fois que l’immatriculation définitive est actée, le certificat temporaire n’a plus lieu d’être. Il est donc détruit par le professionnel qui l’a demandé. Quoi qu’il arrive, le certificat a une expiration automatique à la fin de l’année.

4 réflexions sur « W Garage, qu’est ce que c’est ? »

  • Bonjour,

    Étant professionnel de l’automobile je trouve votre sujet bien rédigé.
    Cependant la fin n’est pas très clair.
    En effet, le W garage n’est pas détruit une fois l’immatriculation définitive effectuée.
    Ce n’est en fait pas une immatriculation provisoire comme peut l’être une immatriculation en WW.
    Le W garage peut être apposé sur n’importe quel véhicule de la société. Il ne faut juste pas que plusieurs véhicules circulent en même temps avec le même W garage apposé dessus. Ce certificat est quasiment vierge (Pas de puissance fiscale, pas de numéro moteur, pas numéro de série etc..) il ne présente que le Numéro d’immatriculation W (ex : W-**2-K*) et le nom de l’entreprise ainsi que la durée de validité sur l’année en cours. Il est ainsi utilisable de façon « illimité » tant qu’il est renouvelé avant le 31/12 de chaque année.
    Vous verrez ainsi sur beaucoup d’annonces pro LeBonCoin par exemple, plusieurs véhicules différents portant la même plaque W garage.

    • Bonjour Arnaud,
      Merci de votre retour et de vos informations pointues !
      Tout à fait, pour des questions d’identification de véhicule, il est évidemment interdit d’en faire circuler plusieurs avec le même numéro d’immatriculation.
      Et son renouvellement est effectivement obligatoire avant la fin de l’année civile pour pouvoir continuer à l’utiliser.
      Au plaisir d’avoir votre avis et vos commentaires sur nos autres articles !

  • Bonjour,
    Je lis dans l’article :”le W garage peut être international pour permettre de rouler sur d’autres territoires”
    Je peux donc l’utilisé pour ramener un véhicule de Belgique (pas de plaque sur le véhicule) en étant également couvert sur le territoire Belge ?
    Pourtant,on m’avait dis que les plaques w ne soit pas admise hors territoire Français !
    Merci

    • Bonjour Delhaise,

      Si vous récupérez le véhicule en Belgique, vous pouvez demander une plaque WA ou XA (dans le cadre d’un usage spécifique, établi par la loi belge). Il s’agit de l’équivalent belge, il répond aux mêmes besoins que la plaque W garage. Car chaque pays a ses propres normes concernant le W garage.
      Pour les plaques WA par exemple, elles vous sont accordées en Belgique si vous présentez une attestation de domicile étrangère (adresse française par exemple) et une autorisation de séjour. De sorte à justifier l’utilisation du WA.

      Toutefois, si vous achetez un véhicule en Belgique et souhaitez le ramener en France pour un usage privé, il vaudra mieux utiliser des plaques homologuées classiques. Vous ne remplirez pas les conditions pour obtenir le WA ni le W garage.

      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *