W Garage, qu’est ce que c’est ?

Vous avez peut être entendu ce terme au détour d’une conversation avec votre concessionnaire ou votre carrossier. Et pour autant, cette expression ne vous dit pas grand chose. C’est tout à fait normal. Cela ne concerne que les professionnels de l’automobile, et pour des catégories de véhicules bien spécifiques. Temporairement qui plus est.  Le W […]

Vous avez peut être entendu ce terme au détour d’une conversation avec votre concessionnaire ou votre carrossier. Et pour autant, cette expression ne vous dit pas grand chose. C’est tout à fait normal. Cela ne concerne que les professionnels de l’automobile, et pour des catégories de véhicules bien spécifiques. Temporairement qui plus est. 

Le W garage est avant tout un certificat délivré par les autorités. Un certificat temporaire qui permet à certains véhicules de rouler sur la voie publique avec une régulation particulière. Et bien qu’il soit délivré par des autorités nationales, le W garage peut être international pour permettre de rouler sur d’autres territoires. En France, c’est l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) qui est chargée de ces certificats qui durent une année civile, et peuvent être reconduits.

Pour obtenir ce certificat, vous devez présenter plusieurs documents. D’abord, un extrait de registre du commerce, attestant que vous êtes bien commerçant ou artisan. Puis une justification fiscale qui prouve que vous êtes bien liés au secteur d’activité de l’automobile. Que ce soit dans la construction, le commerce, l’import export ou encore la réparation de véhicule, ces métiers vous autorisent à demander une inscription W garage. 

Mais en pratique, à quoi sert vraiment le certificat W garage ? 

Le certificat W garage prend la forme d’une plaque d’immatriculation particulière. En effet, sur un format AA – 000 – AA SIV classique, le W garage affiche W – 000 – AA.

De cette manière, le véhicule qui n’est pas encore mis en circulation ni vendu, peut être utilisé. Dans le but justement d’un test ou d’un prêt avant achat, d’un acheminement au contrôle technique ; ou éventuellement d’un remorquage après accident. À noter que certains véhicules agricoles peuvent également obtenir ce certificat via des coopératives, ainsi que les centres de formation en mécanique. 

Rouler avec ces plaques différentes des autres implique de pouvoir présenter l’attestation en cas de contrôle. Dans le cas d’une acquisition d’un nouveau véhicule, la déclaration d’achat ne constitue pas une immatriculation en soi, le W garage est donc nécessaire pour rouler en attendant. D’autant que chaque W garage dispose de son propre numéro de certification, pour faciliter l’identification du véhicule. 

Une fois que l’immatriculation définitive est actée, le certificat temporaire n’a plus lieu d’être. Il est donc détruit par le professionnel qui l’a demandé. Quoi qu’il arrive, le certificat a une expiration automatique à la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *